• Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
DPT 300mg en orale
#1
Bonjour,

Substance : DPT 300mg en para-papier à cigarettes
Setting : Moi (38 ans, 1m86 pour environs 85kg)
Éventuelle tolérance : 300micros de LSD la semaine dernière, mais normalement cela ne devrait pas influencer ce trip.
Test d'allergie et de substance : la semaine derniere 50mg
Set : dans mon lit, avec Mike Oldfield, Pink Floyd, Johnny Cash, les beatles, Jefferson Airplain, Led Zeplin et Simon and Garfunkel (ça en faisait du monde)

Prise : 23h
J'attends la monté en regardant une série sur ma tablette.
moins de 30 minutes après l'ingestion début des picotements dans le visage, je demmarre la musique et éteint la tablette. Je ferme les yeux de petites couleures commencent à arriver.
Je me sens de plus en plus anesthésié, c'est comme si un dentiste m'avait injecté de la novocaine dans tout le système capillaire. Je me sens lourd, la musique est bien mais on est très loins de l'extase ressentie avec les champignons ou le LSD. Je me dit que ce n'est que le début, le malaise ce fait de plus en plus profond mais les visuelles ne s'intensifient pas. Une sensation de froid m'envahit je me blotti dans ma couette en plus c'est le moment ou Garfunkel me dit If you could.
Les couleurs augmentent légèrement, Incantation est en train de passer part 1 ou 2 je ne sais plus. Je me sens bien le passage à la trompette est bon mais sans plus. Psysiquement c'est loin d'être agréable le corp est de plus en plus engourdis et sa travail du bide,  mais bon dans ce cas le physique c'est secondaire.
Je commence à ressentir une grosse déception , les effets commencent à diminuer à part quelques petites couleures CEV rien de spécial, les beatles partent cueillir des fraises dans les champs.
Je regarde l'heure 0h05, bon au moins le temps est déformé c'est déjà ça. Jonny Cash chante Gost Rider in the Sky ce qui me rappelle un vieux trip à l'ayahuasca avec plein de cheveaux dans la tête ce qui ajoute à ma déception car là rien les yeux ouvert depuis le début et même en les fermant plus rien.
Je me redresse, il est 0h30 je m'allume une clope et me pose les questions habituelles sur ma résistance (hors norme) aux psychédéliques et mon absences presque systématique de visuel lors de mes trip. Je me dit que je pourrais aller me rajouter un peut d'harmaline hcl par dessus, mais non ce n'est pas le but, en plus il est 0h40 envie de pisser mais je suis encore anesthésié, je n'arrive pas ou ne veux pas sortir de mon lit.
0h50 tout est finit, je me sens toujours légèrement anesthésié, mais je me met debout sans difficulté et je marche jusqu'à la cuisine sans la moindre perte d'équilibre pour aller boire un verre d'eau et pisser.

Monté plus descente 2 heures ce qui est plus que court même pour moi, en règle générale on peut avec moi diviser par 2 les durées plateaux annoncées, à part avec le LSD. Ce qui fait que je ne suis peut être pas un bon exemple. Mais à 300mg, je m'attendais tout de même à mieux pour un produit de synthèse qui a finit par devenir le corps du christ pour une religion syncrétique. Car en plus aucune déformation de la pensée, sur ce point je dis escroquerie car à aucun moment je n'ai perçu l'instant de la creation du multivers et c'est sur ce point que je me pose le plus de questions.

Conclusion : était ce bien du DPT que je me suis enfilé dans le cornet ? Ou alors contrairement à la DMT le DPT aurait une tolérance croisée avec les autres tryptamines et il faut que j'arrête d'utiliser les informations recueillies sur la DMT pour la DPT.
"Tout ce je dis est un mensonge. Donc je mens en prétendant mentir. Donc rien de ce que je dis n’est mensonge. Donc je dis bien la vérité en affirmant que je mens."
  Répondre
#2
Ca m'interresse car je voulais essayer, mais souvent on m'a fait la comparaison au 5meoDMT que je n'avais pas aimé. Certain parlais meme d'un psyché limite dissociatif, 5ht2a facon disso clinique. Bon je voie qu'encore une personne n'est pas convaincu du coup... Tu tenterais de le fumer ? Beaucoup fume du freebase les effets sont peut etre différents.
"The final delusion is the belief that one has lost all delusion."
-- Maurice Chapelain
[SIZE=1][SIZE=1][SIZE=1]
like your mother
[/SIZE][/SIZE][/SIZE]
  Répondre
#3
Je vais prochainement essayer avec un inhibiteur MAO pour un effet ayahuasca,  en fait c'est ce que je recherche.
150mg DPT et environ 100mg harmaline hlc, voir moins. Mais j'essayerais avant ça la même quantité d'harmaline seule pour bien isoler les effets.
Si cela fait effet cette fois ci. je réessayerais plus tard le DPT oral à 400mg, mais avec un corps complètement cline pour vérifier si c'était mon LSD de la semaine précédente qui m'avais provoqué une tolérance.

Je ne sais pas à quoi est du cette quasi absence d'effets : tolérance, qualité du produit ou tout bêtement une resistance naturelle à cette substance. Mais je ne souhaite pas dénigrer ce produit sans l'avoir essayé sous tous les angles.

Je fume des cigarettes, mais à part ça aucune drogue, la seule qui m'attire (en combustion) c'est la Changa mais pas encore eu l'occasion d'essayer et la salvia je la chique.
"Tout ce je dis est un mensonge. Donc je mens en prétendant mentir. Donc rien de ce que je dis n’est mensonge. Donc je dis bien la vérité en affirmant que je mens."
  Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)