• Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Besoin de votre avis
#1
Voilà je connaissais les nootropiques de loin on va dire, je m'y intéresse depuis quelques  jours et je voudrais expérimenter sur quelques mois mais j'aurais besoin d'avis de connaisseur pcq il y a bcp de choix 


Quel serait le stack le plus optimisé pour : dépression/angoisse social/créativité mental

Mon choix s'est fait sur : acetylcholine, alpha gdp, aniracetam et peut etre noopept qu'en pensez vous ? 

Apparement le microdosing d'lsd/psilo c'est la voie royal pour mon cas je regarde aussi de ce côté si je peux mettre ça en place.
  Répondre
#2
Salut,

J'ai lu beaucoup de choses sur le microdosing pour la depression mais je suis pas concerné donc je saurai pas te donner une retour pertinent sur ce point la :/

, le phenibut semble fonctionner à merveille en ce qui concerne l'anxiété sociale, mais il peut vite devenir addictif et un sevrage existe. Il suffit de parcourir le reddit sur le phenibut pour voir qu'on peut facilement déraper. Il peut donc pas vraiment être inclus dans un stack journalier (ni le microdosing d'ailleurs qui se fait par cycles de 3j)

Pour le coté Créativité, il me semble qu'un racetam et/ou noopept + Alpha gpc donc ce stack me semble bon Smile

APrès je suis pas du tout expert en Nootropic, je m'y interesse vaguement ^^
  Répondre
#3
Salut,

Je suis aussi à la recherche d'avis et conseils à ce sujet. Depuis l'année dernière je prends de la modafinil en période de partiel, sur une période relativement courte (10/12 jours max) , à raison de 3x200mg voire 4x 200 dans la journée.
Effectivement, pas de fatigue, concentration au top et fluidité des idées, je suis assez d'accord
 Je viens de recevoir une commande, pas de partiels à préparer. L'idée est plutôt d'essayer de  voir les effets que pourraient avoir des nootropiques lorsqu'ils sont utilisés autrement qu'en roue de secours . (entre autre, pouvoir les expérimenter dans le cadre d'une journée plus "normale" .

J'avoue être relativement déçue du résultat. J'ai pris 2x200 (8h et 14h) mardi et mercredi. Du coup difficile de dormir, dette de sommeil qui s’accroît.. Du coup je n'en prends qu'un ce matin pour pouvoir bien dormir ce soir. 
Effectivement, j'ai bossé tous les jours sans fatigue, et j'avoue à avoir même presque éprouvé un peu de plaisir a mon job le mardi. Mais bon a part ça rien de bien stimulant.
Demain je suis en weekend donc j'aurais peut être plus de temps pour moi et l'esprit plus libre, j'attends de voir si je me sens plus structurée aussi dans ma manière d'être au monde, plus alerte et dynamique dans "l'improvisation" en quelques sortes.
Mais bon du coup je recherche aussi des avis sur les autres du même genre. D'après ce que je lis, je pense que ca me conviendrait plus un truc du genre ritaline / amphétamines.. Pousser mes recherches sur les RC n'est pas exclus non plus...

Pourrais tu un peu me dire ce que tu as pris et ce que tu en penses ?
  Répondre
#4
Ce que j'en pense c'est qu'utiliser une béquille en dehors des moments où c'est ressenti comme nécessaire, c'est le meilleur moyen de ne plus être capable de se démerder sans. Je sais que c'est plus facile à dire qu'à faire mais il ne faut pas tomber dans ce piège et respecté la temporalité de ces produits, même nootropique. Ton corps cherche en permanence l'équilibre, l'homéostasie. Tu peux lui donner un coup de pouce lorsque tu juges qu'il en a besoin, mais à partir du moment ou ce palliatif devient permanent, ton organisme va chercher à s'adapter, pour développer une résistance, une tolérance, ou une addiction.

C'est pour cela qu'en médecine, pour les patients qui suivent un traitement d'antalgique pour douleur chronique, on les orientes de plus en plus vers des thérapies complémentaires voir alternatives (sport, méditation, etc), parce que l'horizon chimique c'est la dépendance et l'augmentation des dosages, alors que des "exercices" (au sens large) permettent de résoudre le problème, plutôt que de l'atténuer.

La vie se suffit à elle même, le produit magique n'existe pas, ni dans la drogue ni ailleurs.

De plus ici il est prohibé de conseiller des drogues (licites ou non). Désolé de pas pouvoir t'apporter plus de réponses sur les produits que tu cites, en revanche sur ce forum il y a quelques sujets sur le thème des drogues pour le travail, tu y trouveras peut-être d'autres réponses en attendant le retour du Cookies.
[Image: 37qdi.png]
  Répondre
#5
J'ai bien conscience de cela,  et de toutes façons il ne s'agit pas de commencer une prise régulière permanente. Ça ne m'intéresse pas et c'est bien trop contraignant, je ne pense pas que le jeu en vaille la chandelle. 
Je me suis sûrement mal exprimee mais lorsque je dis vouloir voir ce que cela pourrait donner "autrement qu'en roue de secours" je ne compte pas pour autant en faire mon partenaire quotidien.
Les précédentes  fois où je l'ai utilisé j'étais dans des conditions bien particulières, avec une quantité astronomique de travail, dans l'urgence, et pas de travail de recherche mais plus d'apprentissage . Je sentais bien que les idées prenaient forme mais je devais les réprimer, par peur de la digression et contrainte de temps. Donc la c'est encore un autre contexte et un autre but
La, ce qui m'intéresse c'est d'expérimenter cette molécule (pendant mettons 3-4 mois, au max, le temps d'un semestre) de manière plus régulière mais plus modérée.
Je vais avoir mes cours répartis sur lundi et mardi, et le mercredi et jeudi seront dédiés à mes recherches/ études perso. 
Si je choisis de prendre de la modafinil les lundis et mardi, et en supposant aussi que je fais un minimum d'appropriation du cours le soir et de tri de l'information.
Je suis curieuse de voir si cela pourrait avoir une influence sur le semestre. En premier lieu sur la concentration en cours bien sûr, et par extension voir si les infos se hyerarchisent et s'organisent avec une plus grande clarté, si par conséquent cela a un effet dans la confrontation de certaines analogies: si je suis plus dynamique en cours et dans l'interaction, et voir si cela m'a "aidé" à travailler plus régulièrement et donc plus de clarté et de recul à la fin du semestre, pouvoir comparer en gros la manière dont j'ai pu INGÉRER  diverses Informations, à la manière dont j'ai pu les EXPLOITER ..
Bref à titre experimental donc.
La moda me semble bien pour l'éveil et  ingérer des informations. Je n'ai pas eu l' occasion de voir ce que cela pouvait donner au niveau de l'exploitation et c'est cela qui m'intéresse maintenant , et je suis très septique de ce côté là. Il m'est arrivé  de  pratiquer de manière un peu hasardeuse le microdosage. Ici justement, j'avais l'impression que cela m'aidait à exploiter ces infos. Pour l'assimilation c'était moins concluant. Néanmoins mon manque de rigueur et de régularité ne m'avaient pas permis d'en tirer de grandes conclusions, ormi des observations ponctuelles. De plus j'ai eu du mal à me tenir à mes objectifs de dosage, et bref j'ai pensé que commencer par essayer avec une molécule qui n'a pas de potentiel récréatif pourrait m'aider à acquérir une certaine "rigueur scientifique" .
"qu'est ce que tu as pris et qu'est ce que tu en penses ?" en fait était surtout destiné à exyy je voulais juste le fin mot de l'histoire : lequel des nootropiques a t'il choisi et qu'en a t'il pense ? Quels effets à t il donc obtenu ? J'ai cru comprendre que certains étaient plus" eveillants " et d'autre plus" stimulants "...


Merci pour ta reponse, je vais consulter ce sujet entre drogues et travail effectivement car cela m'intéresse bien !
  Répondre
#6
Hey salut, alors si tu veux savoir les effets, moi qui suis hypersensible a n'importe quelle molécule je n'ai pas trouvé les effets recherché mais j'utilise noopept et alpha gpc de temps en temps les weeks ends quand je me tape des bonnes sessions de lol pour le focus ca a remplacé les monster que je buvais et je n'ai pas d'effet de fatigue le lendemain pas d'effets secondaires c'est l'avantage, concernant l'aniracetam légère stimulation mental (motivation a faire qqch )sans plus un peu déçu mais tant pis, je pratique plutôt le jeûne  intermittent quotidiennement, j'y ai trouvé bien plus que ce que je cherchais au départ Smile enfin bref je rappel qu'il s'agit des effets sur MOI et chacun a sa sensibilité et il est possible que si j'avais testé des dosage plus ou moins forts les effets auraient certainement pu être différent mais j'ai dépassé ce stade j'en ai plus besoin c'est récréatif,je peux pas plus t'aider desolé
  Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)