• Moyenne : 5 (1 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Actualités
Trop sale...

Je ne retrouve pas la vidéo que j'ai maté hier soir avec Plenel dénonçant ça sur le plateau de C à vous, au début il est modéré et quand il s'agace il balance tout sur les pratiques odieuses du FN, ça hérisse les poils !

Trickster a écrit :C'est quoi l’intérêt de poster ça ? T'essayes de te convaincre que le FN est rempli de connard ? Que la casse et le viol n'existe pas à l'extrême gauche ? Ou tu rappelles simplement à tout le monde l'énorme 2 poids 2 mesure entre l'extrême droite et l'extrême gauche dans les médias alors que les militants d'extrêmes gauches sont clairement les plus agressifs ?

Sérieux ça fait de la peine.

C'est pour que les gens qui ne veulent pas que l'on ne soit pas gentil avec le FN, arrêtent de dire qu'ils ne sont si méchants que ça...mais pour ça faut se renseigner sur ce qu'est véritablement le FN, dans le meilleur, et surtout dans le pire au lieu de les défendre...
Le Plus Appelle Le Plus
  Répondre
C'est juste la méthode qui est ridicule, balancer des liens sur des faits divers en nous faisant croire que c'est la faute du FN c'est pathétique. Bizarrement les médias ne rappellent l'origine politique des gens que quand ils sont au FN.

J'aimerais bien que l'extrême droite pètent tout à chaque manifestation comme le font certains d'extrême gauche, juste pour voir la différence de traitement dans les médias et tous les antifa crier au fascisme.

Après si vous avez besoin des médias pour vous rappelez qu'il y a des abrutis partout et que ça n'a rien à voir avec l'origine politique c'est inquiétant. Là ça s'appelle de la propagande et apparemment ça dérange plus personne à partir du moment où ça va dans votre sens, c'est pratique.
Je me sens comme Obélix sauf que j'suis tombé dans la DROGUE
  Répondre
C'est dans l'ère du temps, l'argumentaire n'est plus écouté et ce qui marche et séduit l'opinion publique c'est la pseudo politique humoristique. Suffit d'observer le petit journal, ou même les chroniques de G.Meurice, on cherche a forger un avis en basant sur des arguments drôle, facilement compréhensible, ou l'analyse n'a pas lieu d'être (soit elle est prémachée, soit tout est présenté de façon manichéenne).

Par contre pour le coup c'est vrai qu'il existe une "propagande" anti-FN, qui sert bien Macron.
Si on voit ça uniquement dans le cadre des élections de cette semaine, c'est très limité.
Si c'est durable, c'est là un bon moyen de combattre ce parti politique aux racines facho, présentement facho, et qui le restera.
Blablbalabla.
  Répondre
Trickster a écrit :C'est juste la méthode qui est ridicule, balancer des liens sur des faits divers en nous faisant croire que c'est la faute du FN c'est pathétique. Bizarrement les médias ne rappellent l'origine politique des gens que quand ils sont au FN.

J'aimerais bien que l'extrême droite pètent tout à chaque manifestation comme le font certains d'extrême gauche, juste pour voir la différence de traitement dans les médias et tous les antifa crier au fascisme.

Après si vous avez besoin des médias pour vous rappelez qu'il y a des abrutis partout et que ça n'a rien à voir avec l'origine politique c'est inquiétant. Là ça s'appelle de la propagande et apparemment ça dérange plus personne à partir du moment où ça va dans votre sens, c'est pratique.

Ce qu'il y a de bien, c'est que ton discours est tenu de la même façon par des mecs voulant défendre les gauchos sur un forum dont la politique est plutôt extrême droite, et où on y trouve logiquement que des articles tapant sur les gauchos et les cocos. Donc si pour toi pour être réglo faut dénoncer autant les merdasses de la droite et de la gauche, t'en a pas fini de chercher à vouloir rétablir un équilibre de bien pensance juste et morale, en te voulant neutre.

Et en l’occurrence ça serait plutôt toi qui aurait besoin de lire quelques articles traitant des abrutis et proposés par les médias, au lieu de trouver inquiétant le fait que des personnes de convictions proposent des articles allant dans leur sens...
Le Plus Appelle Le Plus
  Répondre
J'attends les news qui racontent comment des féministes ont tabassé des femmes en se déguisant en hommes ou celles qui montrent des activistes LGBT envoyer un gay en Tchétchénie avant d'accuser MLP. :lol:

Bien sûr que c'est COMPLTEMENT lié à la politique voulue par le FN, qui est totalement réactionnaire et basée sur une vision erronée de la réalité que des gens sont prêts à créer de toutes pièces pour l'entretenir (les sites conspirationnistes en sont l'acteur numéro 1), sans parler des agressions soutenues ou lancées par des militants d'extrême droite. Il suffit de lire les commentaires encore une fois.

Le rapport avec des vitrines de banques pétées ? AUCUN.
Le mec il compare des vies avec le mobilier de la BNP. Et laisse-moi rire sur le traitement médiatique alors que justement il a toujours dépolitisé totalement et réduit à des gens qui cassent pour le plaisir les prolétaires des cortèges. Tu veux qu'on parle de la différence de traitement par la justice et les médias des néo-nazis et des prolos racisés ? Cela dit je ne nierais jamais l'instrumentalisation qui est faite du FN par les politiciens qui sont en lice contre lui. Parce que ce ne sont pas des gens qui partagent mes intérêts. Comme Mitterand qui a laissé agir les bandes de skins facho pour ensuite s'en servir pour se faire élire (obligeant justement les prolos à s'organiser et à créer les antifa tels qu'on les connaissait à l'époque).

Le FN veut supprimer l'enseignement du créole à l'école à La Réunion - Le Lab Europe 1
https://fdebranche.com/2017/05/02/sale-n...-a-amiens/
https://www.facebook.com/photo.php?fbid=...cation=ufi
[URL="http://www.letelegramme.fr/fait-divers/dinan-une-epicerie-visee-par-un-affichage-sauvage-27-04-2017-11491817.php#closePopUp"]Dinan. Une épicerie visée par un affichage sauvage - Faits divers - LeTelegramme.fr
[/URL]

De plus je n'ai pas besoin de parler spécifiquement de Marine Le Pen pour parler de l'extrême droite en général.
https://www.mediapart.fr/journal/france/...n-la-loupe : La gueule de la France sous le FN.
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
  Répondre
Laura Zerty a écrit :Ce qu'il y a de bien, c'est que ton discours est tenu de la même façon par des mecs voulant défendre les gauchos sur un forum dont la politique est plutôt extrême droite, et où on y trouve logiquement que des articles tapant sur les gauchos et les cocos.

La dessus t'as raison mais bon c'est ma personnalité, quand on encense la gauche je me transforme en mec de droite et vice versa, je suis ce qu'on appelle un casse couille.

J'aimerais surtout que les gens arrêtent de penser droite vs gauche ça ne fait que rabaisser le débat, combien de personne s’estimant d'extrême gauche pensent que tout ce qui vient de la droite est merdique ? Ils se montent la tête entre eux sans jamais se remettre en question et on se retrouve avec des abrutis totalement lobotomisés par leurs propres idées. Je veux bien qu'on soit naturellement plus à gauche qu'à droite par exemple, mais se nourrir exclusivement de livre,média, idée... qui vont dans notre sens c'est juste pathétique et contre productif. Et j'aimerais bien savoir ce qui pousse quelqu'un à poster 3 pauvres liens sans que personne n'ait rien demandé, on dirait vraiment que Sludge pense que l'extrême gauche (ou ses militants si tu préfères) vaut mieux que l'extrême droite, il est tellement à fond qu'il n'a aucun recul et c'est bien dommage, je vois pas comment on peut évoluer dans ce contexte.

Et au passage je te souhaite bon courage pour trouver des affaires de viols dans les médias où le journaliste met en avant le fait que le violeur soit d'extrême gauche. Ca me rappelle l'affaire du mec qui qui avait tiré sur des personnes de je sais plus quel médias y'a quelques années. Les médias hésitaient entre le terroriste islamiste et le dégénré d'extrême droite. Sauf qu'au final c'était un activiste d'extrême gauche bien connu, du coup ça s'est transformé en "loup solitaire". Toujours le même 2 poids 2 mesures...

Pour résumer les abrutis sont partout et essayer de faire croire qu'il y a en + dans le camp d'en face c'est débile et ça prouve bien que certains sont plus animé par la haine du mec qui pense pas comme lui que par réelle conviction.
Je me sens comme Obélix sauf que j'suis tombé dans la DROGUE
  Répondre
"je me transforme en mec de droite". T'es un mec de droite, qu'est-ce tu nous racontes. Excuse-moi mais je ne suis pas avare de critique envers mon camp (vu l'islamophobie, l'antisémitisme et le sexisme qui y règnent encore). Mais je ne mets pas tout au même niveau comme toi pour favoriser le mien. C'est toi ici qui nie totalement la réalité de l'extrême droite.

Citation :Et au passage je te souhaite bon courage pour trouver des affaires de viols dans les médias où le journaliste met en avant le fait que le violeur soit d'extrême gauche. Ca me rappelle l'affaire du mec qui qui avait tiré sur des personnes de je sais plus quel médias y'a quelques années. Les médias hésitaient entre le terroriste islamiste et le dégénré d'extrême droite. Sauf qu'au final c'était un activiste d'extrême gauche bien connu, du coup ça s'est transformé en "loup solitaire". Toujours le même 2 poids 2 mesures...
LOOOOOL

Justement le "loup solitaire" est l’appellation typique des tueurs blancs, rien à voir avec la gauche. C'est un traitement raciste de l'information, pas un traitement "gauchiste". :lol:

Quand tu comprendras que je suis contre les comportements réactionnaires et pas un crétin de droite ou de gauche près à tout pour défendre son candidat quitte à nier la réalité. Wink

Citation :on dirait vraiment que Sludge pense que l'extrême gauche (ou ses militants si tu préfères) vaut mieux que l'extrême droite,
Encore heureux que je pense ça même si je dénonce toujours les comportements réactionnaires à l'extrême gauche, même s'ils sont moins nombreux qu'à l'extrême droite. Et des liens j'en ai des millions mais tu nieras toujours parce que ça ne t'intéresse pas de connaître la réalité.
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
  Répondre
Trickster a écrit :C'est juste la méthode qui est ridicule, balancer des liens sur des faits divers en nous faisant croire que c'est la faute du FN c'est pathétique. Bizarrement les médias ne rappellent l'origine politique des gens que quand ils sont au FN.

J'aimerais bien que l'extrême droite pètent tout à chaque manifestation comme le font certains d'extrême gauche, juste pour voir la différence de traitement dans les médias et tous les antifa crier au fascisme.

Après si vous avez besoin des médias pour vous rappelez qu'il y a des abrutis partout et que ça n'a rien à voir avec l'origine politique c'est inquiétant. Là ça s'appelle de la propagande et apparemment ça dérange plus personne à partir du moment où ça va dans votre sens, c'est pratique.

Faut remettre ça dans le contexte.

Si les gens dénonce plus le FN, c'est parce que MLP est présente au 2eme tour.

Et si le FN fait plus peur que l’extrême gauche, c'est parce qu'il y a bien une différence entre des petits antifa étudiants qui ragent sur facebook et les rasés qui pètent des gueules.

Les deux mondes sont vraiment différent et pour ne pas le voir faut vraiment être dans le déni complet.
End
  Répondre
Je dénonce ça tous les jours, si tu crois que j'ai attendu les élections... J'ai édité mon post précédent Trickster.
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
  Répondre
C'est pour ça que j'ai dit "les gens" et pas "Sludge".
End
  Répondre
Trickster a écrit :La dessus t'as raison mais bon c'est ma personnalité, quand on encense la gauche je me transforme en mec de droite et vice versa, je suis ce qu'on appelle un casse couille.

J'aimerais surtout que les gens arrêtent de penser droite vs gauche ça ne fait que rabaisser le débat, combien de personne s’estimant d'extrême gauche pensent que tout ce qui vient de la droite est merdique ? Ils se montent la tête entre eux sans jamais se remettre en question et on se retrouve avec des abrutis totalement lobotomisés par leurs propres idées. Je veux bien qu'on soit naturellement plus à gauche qu'à droite par exemple, mais se nourrir exclusivement de livre,média, idée... qui vont dans notre sens c'est juste pathétique et contre productif. Et j'aimerais bien savoir ce qui pousse quelqu'un à poster 3 pauvres liens sans que personne n'ait rien demandé, on dirait vraiment que Sludge pense que l'extrême gauche (ou ses militants si tu préfères) vaut mieux que l'extrême droite, il est tellement à fond qu'il n'a aucun recul et c'est bien dommage, je vois pas comment on peut évoluer dans ce contexte.

Et au passage je te souhaite bon courage pour trouver des affaires de viols dans les médias où le journaliste met en avant le fait que le violeur soit d'extrême gauche. Ca me rappelle l'affaire du mec qui qui avait tiré sur des personnes de je sais plus quel médias y'a quelques années. Les médias hésitaient entre le terroriste islamiste et le dégénré d'extrême droite. Sauf qu'au final c'était un activiste d'extrême gauche bien connu, du coup ça s'est transformé en "loup solitaire". Toujours le même 2 poids 2 mesures...

Pour résumer les abrutis sont partout et essayer de faire croire qu'il y a en + dans le camp d'en face c'est débile et ça prouve bien que certains sont plus animé par la haine du mec qui pense pas comme lui que par réelle conviction.

Je pense que Sludge n'a pas tort quand il dit que tu nies la réalité de l'extrême droite, comme celle de l'extrême gauche à mon sens. Je vois que tu colles des étiquettes très réductrices à nos personnes et aux gens en général, parce qu'on posterait des articles très orientés et tombés de nul part, sans aucun recul comme les blaireaux qui jactent politiques sur les réseaux sociaux, et c'est là où tu perds en crédibilité. Le clivage gauche droite est nécessaire pour délimiter les mouvements de pensée, et permettre leurs pluralités. Ce sont les idiots qui généralisent la gauche et la droite comme tu nous en proposes la vision que tu critiques par ailleurs, et si on s'estime être au delà de ces clichés, j'espère qu'on sera assez critique à notre égard pour ne plus l'être si l'on tombe dedans, ce qui arrive forcément à un moment où on prend parti, d'autant plus si c'est un parti dit extrême. Cet aspect parodique de l'affirmation de ses convictions est quasi obligatoire parce que les extrêmes usent des mêmes procédés, donc oui l'extrême droite fait preuve d'autant d'autorité que l'extrême gauche, pour ne pas ressembler à une gauche ou droite molle et pseudo centriste comme nous le propose Macron, tout en affirmant un libéralisme fort et dur pour le coup (lui il cache bien son jeu).

Bref je pense qu'il faut dénoncer les pratiques du FN, et quitte à être aussi radical, autant que ça soit pour appliquer la loi contre les politiciens corrompus, et permettre un système plus sociale et libertaire, que fasciste et xénophobe. Après si il faut dénoncer l'abus de morale dont fait preuve la gauche comme la droite, je pense que comme toi on est pas dupe que les gens se montent la tête, quitte à passer pour des casses couilles, et que si parfois il faut être une tête de turc pour dénoncer un autre relou, dans d'autre cas il faut se rendre compte que faire de la bien pensance morale pour dénoncer la bien pensance morale n'est peu être pas très utile, et que ça peut être hypocrite...enfin on retombe encore et encore dans les caractères égotiques du je t'accuse de ce dont je devrais m'accuser, et du c'est toi qui le dit donc c'est toi qu'il l'est..
Le Plus Appelle Le Plus
  Répondre
Même ressenti que Trickster, j'ai l'impression que ce clivage est la meilleure arme des gouvernants contre le peuple, c'est du pur diviser pour régner + tout le côté spectacle/show bizness ultra-puant qui imprègne le monde politique actuel. Je ne me sens ni de gauche ni de droite, j'ai un hémisphère gauche et un hémisphère droit. Au pire j'accepte la notion de centriste, bien que je n'ai aucune affinité avec M. Bayrou hein. :mrgreen:

Je me dis aussi que parfois le pays a besoin d'une politique de droite, parfois d'une politique de gauche, selon le contexte social et historique, les facteurs du siècle. Les Russes ne pouvaient pas se permettre d'être libéraux et démocrates en 1941, mais alors vraiment pas du tout. On peut être ultra coolissime quand on est l'Islande actuelle. Il ne faut pas avoir une vision borgne.

Le fait aussi que je me dis qu'on est en fin de course et que la population s'accroissant exponentiellement et les ressources diminuant tout aussi exponentiellement, la civilisation est je pense vouée à s'écrouler, mais pas de manière apocalyptique, je ne suis pas pessimiste à ce point là, mais disons la disparition du modèle/segment présent de la ligne historique humaine dans un gros bordel... ne m'aide pas à vouloir m'intéresser à la politique.
  Répondre
Kethrope a écrit :Même ressenti que Trickster, j'ai l'impression que ce clivage est la meilleure arme des gouvernants contre le peuple, c'est du pur diviser pour régner + tout le côté spectacle/show bizness ultra-puant qui imprègne le monde politique actuel.

Bien sur que ce clivage est instrumentalisé par la politique libérale de droite comme de gauche, et que tout est confus en dégoutant les gens qui pourtant ont des idées de droite, ou de gauche, ou des deux en faisant la part des choses. Et avoir des idées anti-FN ne participe pas à retourner le crâne des gens, sauf si tu te réveilles parce que c'est les élections et que se fait sentir le besoin de donner ton avis en adoptant le point de vue moral de barrage républicain, et ou de contre moral d'anti anti-FN parce que c'est le truc le plus ni ni qu'on puisse trouver sur le moment, on a bien comprit que le but c'était de se démarquer le plus possible, en parlant de son ressenti le plus subjectif en se voulant objectif, et bien sur sans même donner de véritable avis politique...
Le Plus Appelle Le Plus
  Répondre
Je comprends vraiment pas votre façon de réfléchir. Vous nous parlez de clivage quand on dénonce des violences sociales. Or je ne vois pas en quoi taire des violences sociales serait bénéfique pour la société.

Perso moi je n'ai aucun candidat à vendre. J'ai critiqué tous les candidats pour leurs idées réactionnaires. Et je dénonce inlassablement les logiques racistes, sexistes, homophobes, classistes et tout le reste à l'oeuvre dans la société. Je suis pour une société unie car elle respecterait chacun. Et le meilleur moyen pour cela, c'est de déconstruire ces violences sociales.

Qui est-ce qui défend coûte que coûte ici un présidentiable, sans autre argument que le fait que je serais pathologiquement "gauchiste" alors que je fais les mêmes critiques chez les prétendus anarchistes qui participent à l'islamophobie, à l'antisémitisme ou au sexisme ?

C'est quoi alors la réconciliation ? Nier les violences sociales ? Je joue la division avec qui ? Qui est-ce qui divise si ce n'est les gens qui laissent courir ces violences ? Qui est-ce qui défend des gens qui gouvernent ou veulent gouverner ? Alors comment moi je pourrais employer une arme au service de ces mêmes personnes ? Vous me faites rire à croire que MLP est anti système. A peu près autant que ceux qui croient que Fillon ou Macron sont anti-système. A la limite, et encore car il aurait fallu voir dans les actes s'il avait été élu, Mélenchon avait au moins la prétention de vouloir réformer la république pour plus de démocratie.

Pour moi le mot d'ordre depuis l'an dernier c'est #ingouvernables alors me parlez pas de la division qui enchante bien les gouvernants si vous défendez Le Pen par exemple, celle qui divise la société par excellence.

Soyez plus clair car vous n'avancez vraiment rien de palpable ici comme vision des choses.

Citation :Je me dis aussi que parfois le pays a besoin d'une politique de droite, parfois d'une politique de gauche, selon le contexte social et historique, les facteurs du siècle.
Ouh là... >_< Va falloir expliquer car là je comprends vraiment pas la logique. Ca se voit que tu t'intéresses pas à la politique effectivement.
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
  Répondre
Ah ouais j'y était pas du tout :
[Image: Dragon16_02.jpg]
:p
  Répondre
Citation :[INDENT]Ouh là... >_< Va falloir expliquer car là je comprends vraiment pas la logique. Ca se voit que tu t'intéresses pas à la politique effectivement.[/INDENT]
J'ai illustré avec un exemple extrême juste après, navré mais je ne vois pas comment être plus clair... pas la peine d'être condescendant.



  Répondre
Désolé pour la condescendance. Mais je comprends toujours pas l'idée. En fait tu parles d'adapter l'Etat et le rendre plus ou moins providence selon les circonstances économiques. C'est exactement ce qui s'est passé dans l'histoire mais du coup ça reste qu'un même type d'organisation sociale. Comme l'explique bien SubMedia, la société actuelle fonctionne par un système de valves. Pour rester tel qu'il est, elle déclenche telle ou telle vanne, ce qui permet de désamorcer les désirs de changement, mais elle reste profondément la même.

Et en période de concentration du capital comme aujourd'hui, les prolétaires payent les conséquences de cette organisation sociale et meurent de plus en plus. Pour pacifier la colère sociale, on réprime, on essaie de profiter de la colère sociale en la détournant pour le profit électoral, on réprime, l'Etat devient de plus en plus autoritaire, les politiciens agitent de plus en plus les chiffons du racisme et du nationalisme, on réprime comme ce 1er mai. On met en opposition la politique mondiale à la politique nationale sans remettre en question l'organisation sociale...

Mais toutes les décisions restent prises en fonction des intérêts des gens proches du pouvoir. C'est eux qui possèdent les médias, c'est eux qui financent les campagnes. Chacun trouve les cartes là où il le veut, en faisant des alliances avec d'autres gouvernements, etc. Mais c'est toujours le peuple qui trinque.

Donc non, pour moi ce n'est pas logique de pencher plus libéral ou plus social démocrate selon la situation, car c'est toujours rester dans la même pente qui mène la civilisation humaine à la destruction.

Ce qui est logique, c'est de renverser la table et d'arrêter de laisser le pouvoir prendre les décisions. C'est une question de survie. Perso mes parents et les gens de leur génération vivaient dans un monde "tout rose", celui de l'après guerre (car dans le mode actuel, le seul moment où c'est rose c'est quand on a tout détruit et qu'il y a besoin de travailleurs à gogo). Ma génération, c'est burn out, dépression, troubles psychiatriques, addictions, suicides, montée du fascisme...

Bref, clairement je trouve ça affreux de voir à quel point les gens s'accrochent éperdument à ce système et s'écharpent entre eux pour élire un type qui tuera les leurs. Mais je comprends que j'ai eu la chance de découvrir d'autres façons d'exister en société, d'apprendre ce qu'est l'autonomie politique.

Sur le 1er mai sinon :


Et
[video=youtube;FzP9muZytPk]https://www.youtube.com/watch?v=FzP9muZytPk[/video]
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
  Répondre
Sludge a écrit :"je me transforme en mec de droite". T'es un mec de droite, qu'est-ce tu nous racontes. Excuse-moi mais je ne suis pas avare de critique envers mon camp (vu l'islamophobie, l'antisémitisme et le sexisme qui y règnent encore). Mais je ne mets pas tout au même niveau comme toi pour favoriser le mien. C'est toi ici qui nie totalement la réalité de l'extrême droite.

Personnellement je me considère ni de droite ni de gauche puisque j'ai des idées qui proviennent des deux "camps", généralement je suis de droite pour les mecs de gauche et de gauche pour les mecs de droite, c'est plutôt bon signe selon moi Wink

Pour le loup solitaire, ça ce serait transformé en "un partisan d'extrême droite" si le mec avait sa carte au fn, c'est pas spécialement un traitement gauchiste mais plutôt anti extrême droite.

Sludge a écrit :Quand tu comprendras que je suis contre les comportements réactionnaires et pas un crétin de droite ou de gauche près à tout pour défendre son candidat quitte à nier la réalité. Wink

Heu vu ce que tu postes et ce que tu dis ça me fait un peu rire quand même, je me souviens d'une fois où tu justifiais presque les agressions de quelques paumés de cité sous prétexte qu'ils n'avaient pas d'argent et une vie difficile... Et il me semble que le recours à la violence ne te dérange pas trop quand ça t'arrange (c'est pas une critique je pense aussi que la violence est nécessaire dans certains cas)

Mr Sandman a écrit :Et si le FN fait plus peur que l’extrême gauche, c'est parce qu'il y a bien une différence entre des petits antifa étudiants qui ragent sur facebook et les rasés qui pètent des gueules.

Les deux mondes sont vraiment différent et pour ne pas le voir faut vraiment être dans le déni complet.

Je t'invite à faire un tour sur les sites antifa, ils balancent toutes les infos personnels des gens qu'ils estiment "facho" et incitent clairement à leur niquer la vie. Je peux t'assurer que les antifa pètent autant de gueule que les cranes rasés si ce n'est plus. La seule différence c'est qu'ils sont bien plus organisés et les médias en ont rien à foutre quand ils se font chopper, un petit bourgeois qui joue les rebelles et cassant la gueule d'un autre petit blanc ça intéresse moins que le skinhead qui s'attaque à un noir.


Laura j'espère que c'est juste par esprit de contradiction que tu dis que le clivage droite/ gauche est nécessaire. Regarde autour de toi, tu connais beaucoup de monde avec une culture de droite ET de gauche ? Le problème c'est pas moi qui caricature mais c'est les gens eux même qui se mettent dans des cases tout seul. Je connais peu de personne d'extrême droite qui vont lire Proudhon ou Marx et je connais peu de de personne d'extrême gauche qui lisent Evola ou Maurras, et pourtant il y a du bon à prendre chez tout le monde. Les mecs d'extrême gauche se rendraient compte que le FN n'a rien d'un parti d'extrême droite et les mecs de droite se rendraient compte que la vrai gauche n'a rien à voir avec les caricatures d'antifa qu'on nous montre à la télé et il y aurait déjà beaucoup moins de tensions. Je vois pas comment on peut évoluer si on reste dans sa zone de confort et qu'on part du principe que les mecs d'en face ne racontent que des conneries.

J'ai peut être défendu le FN un peu bêtement mais ça me rend tellement ouf de voir que la propagande médiatique actuelle marche. Il suffit qu'un mec comme Macron se pointe et raconte n'importe quoi pour que tout le monde le croit alors qu'il méprise totalement les français, qu'ils soient blanc, noirs, prolo ou de la classe moyenne. En gros le message c'est "soyez le moins honnête possible et les français voteront pour vous". Pendant que tout le monde pointe du doigt le terrible danger du FN ce petit con devient président OKLM.
Et puis j'ai fait chier tout le monde avec le FN alors qu'au final j'aurais surement pas la motiv pour aller voter pour eux, donc je vais la fermer :mrgreen:

Mais comme le dit Kethrope la politique ne se limite plus à des questions sociales et économiques et je pense que tant qu'on restera dans ce délire droite/ gauche rien ne s'arrangera puisque ça nique toute forme de débat...
Je me sens comme Obélix sauf que j'suis tombé dans la DROGUE
  Répondre
Trickster a écrit :Laura j'espère que c'est juste par esprit de contradiction que tu dis que le clivage droite/ gauche est nécessaire. Regarde autour de toi, tu connais beaucoup de monde avec une culture de droite ET de gauche ? Le problème c'est pas moi qui caricature mais c'est les gens eux même qui se mettent dans des cases tout seul. Je connais peu de personne d'extrême droite qui vont lire Proudhon ou Marx et je connais peu de de personne d'extrême gauche qui lisent Evola ou Maurras, et pourtant il y a du bon à prendre chez tout le monde. Les mecs d'extrême gauche se rendraient compte que le FN n'a rien d'un parti d'extrême droite et les mecs de droite se rendraient compte que la vrai gauche n'a rien à voir avec les caricatures d'antifa qu'on nous montre à la télé et il y aurait déjà beaucoup moins de tensions. Je vois pas comment on peut évoluer si on reste dans sa zone de confort et qu'on part du principe que les mecs d'en face ne racontent que des conneries.

J'arrête là avec les caricatures, surtout si on est d'accord sur le fond.
Le Plus Appelle Le Plus
  Répondre
D'autant que droite/gauche est extrêmement réducteur.
Déjà, y'a d'une part les positions morales et d'une autre les positions économiques, qu'on peut voir sous des angles libertaires ou conservateurs.
Dans l'opinion générale la gauche c'est morale libertaire, économie réac (fais ce que tu veux de ton cul, mais l'Etat contrôle ton argent), et la droite c'est morale réac, économie libertaire (fais ce que tu veux de ton argent, mais l'Etat contrôle ton cul).
Sauf qu'on a aussi des gens réacs sur les deux plans et des gens libertaires sur les deux plans. Ceux-là, on les range où?
C'est comme ça qu'on se retrouve avec des positions parfois très contradictoires mais portant la même étiquette de "droite" ou "gauche".
Les opinions humaines ne se placent pas sur une ligne. Le débat serait déjà beaucoup plus clair sur on l'envisageait comme un repère orthonormé, avec pour axes les deux pôles d'idées que j'ai cité plus haut.
  Répondre
Euh les fachos tabassent les gens parce qu'ils sont noirs, arabes, homos, trans, juifs. Les antifa tabassent les facho parce qu'ils sont facho et tabassent d'autres gens parce qu'ils sont noirs, arabes, homo, trans, juifs. Mais pour les gens que le fascisme ne dérange pas, ça revient au même et donc à ce titre les antifa sont des gens nuisibles, sauf qu'on ne les voit JAMAIS dénoncer les facho.

De plus bien que bien des facho mériteraient de finir très mal, ce sont bien des militants antifascistes qui sont tués par des fachos et non l'inverse la majeure partie du temps. Je peux en faire la liste si tu veux. La raison est simple, les antifa sont dans l'auto-défense populaire. Tandis que les fachos sont juste des assassins.

Citation :Pour le loup solitaire, ça ce serait transformé en "un partisan d'extrême droite" si le mec avait sa carte au fn, c'est pas spécialement un traitement gauchiste mais plutôt anti extrême droite.
Si le mec a sa carte au FN, bute des gens en rapport avec des idées facho... Euh c'est pas un peu NORMAL qu'on parle de lui comme d'un partisan d'extrême droite ?

Citation :https://luttennord.wordpress.com/2017/05...-12-a-19h/
Tu veux qu'on parle de toute la fachosphère Lilloise qui visiblement a noyé 5 personnes, en plus de faire du trafic d'armes et ainsi d'armer Amedy Coulibaly (Claude Hermant aujourd'hui mis en cause par la justice était aussi indic de la gendarmerie bien sûr). Et tout ce petit monde a un bar identitaire en plein Lille sans que ça dérange personne au pouvoir pas même Martine Aubry.

Mais pour toi l'extrême droite c'est du PAREIL AU MÊME que l'extrême gauche, sauf que t'es pro FN bien sûr. En fait tout ce grand relativisme te permet bien de nier les violences systémiques et organisées liées à l'extrême droite, de nier la dangerosité des idées politiques qui créent ou alimentent ces violences, et ainsi de ne pas trop te poser de questions sur les gens pour qui tu votes.

Et puis bon c'est toi qui réfléchis de façon aussi infantile qu'en terme de gauche et de droite, ça permet de ne pas remettre en question les idées de fond en fait. Car moi je m'en fous de ce qui s'étiquette ou est étiqueté à gauche ou à droite, ce sont les idées que je dénonce. Pour moi un raciste "de gauche" est un réactionnaire qu'il faut combattre. Pareil pour les nationalistes "de gauche".

Moi je fais pas la morale sur la violence. La violence elle peut être nécessaire. Elle est parfois aussi compréhensible oui. Dans le cas de l'extrême droite, non désolé j'aurais jamais aucune empathie quand c'est juste purement exercer sa haine contre des gens innocents et non pas sur les responsables ou les complices de sa situation et alors qu'on a tous les recours possibles en terme d'organisation parce qu'on n'est pas non plus les derniers des dominés En clair les facho s'en prennent à plus dominés qu'eux. Ce sont des petites merdes lâches. Je jette la pierre à un mec même s'il est victime de racisme s'il exerce une violence misogyne. Mais je jette pas la pierre à un mec victime de racisme s'il exerce sa violence contre un bourgeois. Ni à un prolo noir s'il bute un flic. En fait c'est lié aux rapports de domination, à la conscience de classe, à plein de choses que je t'expliquerai un jour si commences à faire preuve d'un peu d'honnêteté avec toi-même et les autres.
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
  Répondre
Trickster a écrit :le FN n'a rien d'un parti d'extrême droite


[SIZE=2]Ok. J'en parlerais à ma [SIZE=2]poignée
de porte.[/SIZE][/SIZE]
End
  Répondre
Sludge a écrit :Euh les fachos tabassent les gens parce qu'ils sont noirs, arabes, homos, trans, juifs. Les antifa tabassent les facho parce qu'ils sont facho et tabassent d'autres gens parce qu'ils sont noirs, arabes, homo, trans, juifs. Mais pour les gens que le fascisme ne dérange pas, ça revient au même et donc à ce titre les antifa sont des gens nuisibles, sauf qu'on ne les voit JAMAIS dénoncer les facho.

De plus bien que bien des facho mériteraient de finir très mal, ce sont bien des militants antifascistes qui sont tués par des fachos et non l'inverse la majeure partie du temps. Je peux en faire la liste si tu veux. La raison est simple, les antifa sont dans l'auto-défense populaire. Tandis que les fachos sont juste des assassins.

Merci d'avoir synthétisé le principal problème de l'extrême gauche aujourd'hui : vous êtes persuadé de détenir la vérité, c'est vous qui décidez qui est raciste, qui est dangereux, bref qui est "facho", vous savez ce qui est le mieux pour tout le monde et ceux qui sont pas d'accord = facho. Et a partir du moment où quelqu'un est catégorisé facho tout est permis. Est-ce que tu te rend compte à quel point c'est dangereux ce genre de raisonnement ? Pour rappel un mec comme Chouard (plus à gauche c'est difficile à trouver) a été catégorisé comme facho et menacé par les antifa parce que... il avait débattu avec Soral ! Si c'est pas du fascisme à l'état pur je sais pas ce que c'est.
Vous êtes tellement aveuglé par votre haine du "facho" que vous en devenez fasciste vous même, c'est drôle parce que vous vous en rendez même pas compte tellement vous êtes persuadé d'être les garants de la bonne pensée.
Tu peux dire ce que tu veux mais ton discours c'est : "nous on est les gentils on a tous compris et faut tabasser les fachos qui sont des gros abrutis, c'est pour le bien de tout le monde" Ca fait peur sérieux parce qu'à partir du moment où on est persuadé de faire une bonne action en allant tabasser quelqu'un qu'on estime néfaste y'a plus de limites, c'est la fin des petits haricots et on est en plein dedans avec les antifa.


Sludge a écrit :Si le mec a sa carte au FN, bute des gens en rapport avec des idées facho... Euh c'est pas un peu NORMAL qu'on parle de lui comme d'un partisan d'extrême droite ?

Ca serait tout à fait normal on est d'accord. Sauf que là on parle d'un mec d'extrême gauche qui tire sur des gens pour raisons politique. Ca serait tout aussi juste d'en faire un partisan d'extrême gauche ? Ba non pour les médias c'est un loup solitaire, 2poids2mesure comme d'hab.

Mr Sandman a écrit :

[SIZE=2]Ok. J'en parlerais à ma [SIZE=2]poignée
de porte.[/SIZE][/SIZE]

le FN n'est pas un parti d'extrême droite* pardon

Pour info l'extrême droite pour moi c'est ça https://fr.wikipedia.org/wiki/Action_fran%C3%A7aise

Tu vas me dire que le parti socialiste est socialiste aussi ?
Je me sens comme Obélix sauf que j'suis tombé dans la DROGUE
  Répondre
Le FN à toutes les caractéristiques de l’extrême droite.

C'est un parti qui se défend d'une idéologie conservatrice, identitaire, nationaliste, patriotique, traditionaliste et d'un intégrisme chrétien.

Et concernant action française:

Le Pen s'allie aux royalistes d'extrême droite de l'Action Française : le FN est antirépublicain, Macron aussi ! - AgoraVox le média citoyen


Trickster a écrit :Tu vas me dire que le parti socialiste est socialiste aussi ?

Non, le parti socialiste est de droite.

[URL="http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-pen-s-allie-aux-royalistes-d-180305"]



[/URL]
End
  Répondre
Trickster tu me fais quand même marrer parce que j'ai l'impression que tu parles de mouvements politiques complètement hors sol. L'extrême gauche (et les antifascistes) a une histoire, l'extrême droite aussi. Il y a à peine 70 ans, c'est à dire moins de 2 générations, ces deux camps se faisent la guerre. L'extrême gauche, ou plutôt les mouvements communistes (parce qu'en France c'était eux qui avaient le vent en poupe, je vous invite notamment à voir ce Front National (résistance)), ont mené une résistance forte contre tout un tas de coalition militaire d'extrême droite qui allait dans le sens du régime de Vichy (voir Milice Française).

A un moment on peut pas simplement polariser le truc comme deux bandes d'abrutis d'inspirations internet complètement hors-sol et dont l'une a moins de légitimité que les autres. Aujourd'hui comme Sluge l'a rappelé plus haut, le FN (ou plutôt ses cadres) est lié dans deux affaires avec Daesh, en France et en Syrie. Les facho s'en prennent aux plus faibles, des migrants aux racisés. En passant par les pauvres, comme ils se sont illustrés dans leur groupe d'autodéfense face aux incivilités dans le métro de Lille.
A l'inverse les antifa s'en prennent aux plus forts, la police, rigouresement plus armés qu'elles, les fa', les symboles de l'état. Je comprend que ça reste de la violence, mais dire qu'ils ne sont pas traités pareil que les facho c'est des bêtises. Ils sont dépolitisés avec le terme de "casseur", ils sont allègrement traqués par les RG (qui d'ailleurs révèlent utiliser des moyens complètement Orwelliens, comme notamment la captation de toutes les communications durant les manifs grâce à l'IMSI catcher).
[Image: 37qdi.png]
  Répondre
Je savais même pas qu'action française existait encore :mrgreen:

Sinon quand on me parle d'extrême droite je pense à Maurras, pour moi le FN c'est une petite droite mollassonne. Mais bon apparemment mes références ne sont plus d'actualités.

Edit : xochi je te répondrais demain je suis clairement pas en état là :mrgreen:
Je me sens comme Obélix sauf que j'suis tombé dans la DROGUE
  Répondre
Le FN est lié à énormément d'autres mouvances, ils se rencontrent souvent, etc.

Pour "les antifa" (parce que l’appellation utilisée comme ça je m'en méfie vu toutes les légendes et mythes courant sur le sujet) : Je serais très bien capable d'être critique vis à vis des actes d'un camarade, et un camarade pourrait l'être des miens. Notamment sur cet usage de la dénonciation publique par associations. Mais il n'empêche qu'on combat la même chose. Cela ne fait pas de nous des être infaillibles. Seulement on partage cela contrairement à l'extrême droite qui partage effectivement les choses évoquées maintes fois.

Il y a des milices fascistes qui existent, et des groupuscules ou des gens isolés qui sèment la terreur chez les gens qu'ils haïssent, et que l'extrême droite et ses soutiens nient. Jamais tu ne valides l'existence de ces gens alors qu'ils existent, soit parce que ça ne t'intéresse pas à l'idée de sortir de la vision parfaitement Chouardiste que tu as intégré. Chouard qui se victimise depuis tout ce temps alors qu'il n'a aucun problème à dire que le FN est de gauche et Soral un "résistant". Peut-être qu'il a été menacé comme il le dit. Peut-être que c'est bien, pas bien, mais franchement c'est pas le centre du monde le mec. Soit c'est un vrai malhonnête, soit il n'a aucune culture politique et comme toi il parle des choses comme si elles n'avaient aucun enracinement dans la réalité. Comme cela c'est facile de nier la nécessité de combattre des logiques macabres. Comme ça on peut juste se dire que le FN n'est pas bourré de gens racistes, homophobes, prolophobes, dont la violence est liée à au discours violent des autres.

Et pour ton histoire de mec d'extrême gauche loup solitaire, stp balance une source parce que c'est super louche. Désolé mais les "médias", les méchants médias tellement gauchistes d'après toi (LOL) n'hésitent pas à faire tout un roman de la "mouvance d'extrême gauche".

Citation :Sinon quand on me parle d'extrême droite je pense à Maurras, pour moi le FN c'est une petite droite mollassonne. Mais bon apparemment mes références ne sont plus d'actualités.

Tu répètes le discours victimaire de l'extrême droite sans aucun regard critique. Mais tu ne connais même pas la réalité politique de l'extrême droite. Merci de l'avoir avoué.

Chouard et toi n'assumaient pas vos idées. Vous êtes bloqués sur l'aspect moraliste de la droite et de la gauche. Certes ce truc moraliste vient d'une certaine gauche blanche "SOS racisme" qui participe elle aussi au racisme d'ailleurs. Aujourd'hui cet antiracisme est d'ailleurs parfaitement décrié par les nouveaux antiracistes qui revendiquent un antiracisme POLITIQUE et non moraliste.

Et c'est là qu'on peut arrêter de parler de droite et de gauche comme tu le fais, et commencer à parler de la société qu'on désire, en rapport avec la réalité de la société actuelle.

Les antifascistes ne sont pas fascistes, ça c'est un retournement argumentaire typiquement Soralien que Chouard a bien intégré. Tout comme de dire que les féministes sont sexistes et compagnie. Une manière de ne jamais se remettre en question, soi et ses idées pourries.
Les antifascistes combattent le fascisme et les idées qui tuent des gens. Et ça peut passer par la violence, les barrages, les empêchements de répandre des idées meurtrières, car on ne combat pas un dominateur avec des fleurs (et me parle pas de M. Luther King ou de Gandhi parce que putain cette conversation ressemble déjà à des millions d'autres et j'ai pas envie d'avoir encore à expliquer la réalité pour effacer des têtes les mensonges).

Chouard va dire que les antifa sont fascistes parce que violents et "contre la liberté d'expression" mais c'est du pipeau. Pour le premier point, parce que ce n'est pas la violence qui fait le fascisme. Répondre à la violence par une auto-défense violente n'est pas du fascisme. Et la liberté d'expression est aussi celle de dénoncer les idées réactionnaires, et ça l'extrême droite l'oublie bien souvent dans ses tirades victimaires. Quelqu'un qui répand des idées haineuses racistes et compagnie, qui a accès à toutes les chaines de télé comme Zemmour par exemple, alors que ses contradicteurs n'ont jamais l'occasion de s'exprimer sur les chaines de télé... Ben désolé, je vais pas défendre ce droit là. Je vais au contraire défendre le droit d'empêcher Zemmour de s'exprimer de cette façon, qu'il parle tout seul chez lui avec ses amis. Et je vais préférer défendre le droit effectivement, d'exprimer ce qui déconstruit ces idées là. Parce qu'au final ce qu'on défend tous ce sont des idées politiques. A ce titre, quand un réac pleure pour sa liberté d'expression alors que ses idées sont déjà partout, j'ai envie de dire qu'en l'état actuel des choses, la liberté d'expression est bien une liberté bourgeoise.

"Ouin ouin on peu pu rien dire, la libertay d'expression"
«Y a pas bon Taubira»: plongée dans les messages racistes d'un candidat du FN aux législatives
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
  Répondre
Sans connaître de l'intérieur le mouvement antifa, je côtoie régulièrement quelques personnes se réclamant "antifaf" et occupant un lieu abandonné.
Ce que j'en ai vu, c'est surtout un esprit de caïds, de territoire, où lorsqu'un passant se promène dans ce lieu (qui n'a rien de privé, où il y a beaucoup de passage) avec un t-shirt portant le mauvais slogan, on l'entoure, on l'intimide, on menace de le tabasser, sans la moindre discussion, sans le moindre esprit critique.
Ces quelques personnes sont très gentilles avec moi, mangent bio et vegan, sont anti-sexistes anti-racistes tout ce qu'il faut pour se sentir du "bon côté". Et en même temps, lorsque quelqu'un s'aventure dans ce lieu, ils le traitent de haut, comme des seigneurs, comme si l'endroit leur appartenait, comme si l'on leur devait le respect parce qu'ils sont là depuis plus longtemps. Respect envers les anciens, qu'ils disent.
On est pour la tolérance et la paix et l'égalité, mais étrangers et les opposants on a le droit de les malmener.

Je me répète ce sont des personnes très gentilles. C'est juste que lorsqu'on leur en donne l'occasion, elles expriment leurs instincts de violence, leur nature humaine, leur volonté de domination. Et comme elles sont du bon côté, ça les légitime à les exercer contre ceux du mauvais côté.
Je trouve tout ça très contradictoire, et en dehors des théorisations, quand je les vois agir j'ai souvent le cœur au bord des lèvres.
Faf, anti-faf... Je vois surtout de la violence, toujours et encore légitimée par les mêmes arguments. Ils changent d'objet, mais pas de forme.
  Répondre
Je cotoie des antifa et des anciens antifa divers et variés. C'est dommage si les gens que tu présentes sont comme ça. J'imagine qu'à un certain âge surtout ce coté viriliste qui est inhérent à notre société et pas exclusif à la droite, s'exprime quel que soit le bord politique dans lequel tu es. Pour moi la différence est claire justement et c'est pour ça que je ne condamne pas la violence en tant que telle. Car si on sort la violence de n'importe quel contexte, on en vient à donner des leçons aux gens qui deviennent violents pour survivre. A ce titre on peut qualifier de casseurs et de gens violents les paysans et prolétaires du passé qu'on encense aujourd'hui pour avoir renversé l'Aristrocratie. D'ailleurs c'est ce que disent les royalistes puisque ça les arrange bien, eux qui veulent retrouver le pouvoir et restaurer un monde pas si loin de celui dans lequel où on vit aujourd'hui, on l'on fait passer un licenciement pour "non violent", un emprisonnement comme "non violent" et toutes les punitions patriarcales comme non violentes alors que la rébellion du dominé devient une violence extrême, démesurée, insensée, irréfléchie, sans fond, etc.

On peut en revenir aux gens que tu connais et à ce que tu penses d'eux, etc. Et dire que ces gens n'ont pas de problème pour survivre. D'ailleurs antifa des années 80 étaient en bonne partie des racisé(e)s des cités, aussi assez virilistes mais en tout cas victimes directes des facho, ce qui n'est plus nécessairement le cas, j'ai l'impression (en voyant ça de loin).

Mais pour ma part j'en reviendrai toujours aux questions politiques et pas aux questions individuelles. Je m'en fous de ce qu'on pense des "antifa" en tant que tel avec leur culture actuelle, ce qui m'intéresse c'est ce qu'on pense du fascisme et ce qu'on compte faire contre.

Si tu trouves que les antifa d'aujourd'hui sont nuls, crée l'antifascisme qui te ressemble. Mais ne parle pas sans rien faire.
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
  Répondre
Je suis l'antifascisme qui me ressemble, je fais à mon échelle ce que j'ai à faire.
  Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)