• Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Des psychédéliques pour changer le monde ?
#1
Lotre a écrit :Intéressante remarque Ace. Tu appuies l'idée que le LSD nous a été envoyé pour sauver le monde?

Pas d'apologie hein Wink Mais comme par hasard ca arrive au moment ou on commence a bousiller la planete, ou on entre trop dans la consommation, on s'eloigne de la spiritualite (qui est liee avec l'accroissement du materialisme),... on s'enferme dans certain schema de pensée et arrive un outil qui peut changer ces schémas et qui, si il est bien utilisé, peut etre réellement benefiques a l'Homme et le faire avancer.
Enfin bref l'inconscient collectif c'est dit pourquoi pas une goutte ici tient ^^
contradiction du rien en tout :paranoid:
  Répondre
#2
J'ai beau être un adepte des psychotropes en tout genre, je ne suis pas convaincu sur leur pouvoir face au matérialisme et la chute d'une certaine spiritualité, peut être même l'inverse dans le fond ... On peut facilement rearquer que les "consuméristes lysérgiques" forment la grande majorité des adeptes du LSD ou tout autre produit d'ailleurs en général ...
  Répondre
#3
C'est un produit qui oblige à réfléchir. Je ne dis pas que tous les trippés sont des lumières, mais j'aime bien penser que ça peut être une clé vers une nouvelle humanité. Mais depuis le temps que lui et les autres psychés sont largement consommés, la révolution engendrée n'est pas non plus colossale, tout au plus un mince espoir.

La révolution que j'entrevois et qui me semble le seul véritable espoir pour l'humanité n'est pas nécessairement le fruit de trippés, même si c'est difficile d'être affirmatif. Le psychédélisme est tellement partout et nulle part à la fois.
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
  Répondre
#4
Ya un grand pas entre la révolution dans nos têtes et la réalité...

Ou alors on regarde la libération des mœurs depuis 50 ans dans les pays occidentaux et on se dit que la révolution qui s'est opérée avec "l'ouverture des esprits" de ces branleurs de hippies nous a permise de vivre dans notre société actuelle (eux ont fait leur révolution en envoyant tout chier et en se laissant aller).

Et en se projetant un peu on peut voir que les pays en voie de développement commence à nous suivre, bon que ça soit en Chine ou au Moyen Orient la libération des mœurs va se faire doucement, mais il est clair qu'avec quelques règles un peu trop strictes en moins ils vivent déjà mieux qu'avant majoritairement.

A part ça je ne vois pas trop de révolution parmi nous, tout au plus une crise adolescente qui passera dans le temps quand on en aura marre de galérer avec la drogue...quoique les vrais révolutionnaires seront ceux qui ne s'intègreront pas et continueront à vivre en marge de la société, mais derrière leur discours ils souffriront d'autant plus de leur différence devenue irréversible avec le temps.

C'est pas évident de remettre en cause le système arf...moi je suis bien avec mon Iphone sans application et sans internet, c'est ma petite révolution personnelle huhu.
Le Plus Appelle Le Plus
  Répondre
#5
Les vraies "révolutions" ne se sont pas basées sur les psychoT, que ce soit dans le monde moderne ou chez les anciens. Les rares scientifiques qui ont avoué avoir profité du LSD ou d'autres produits pour booster leurs connaissances ( notamment un célèbre prix nobel ) n'ont pu réellement exploiter ces expériences qu'après tout un background scientifique et des années d'études et de réflexion. Même pour les shamans et autres mystiques propres à chaque région du monde, les mélanges arrivent ici en complétement de toute une richesse culturelle et une discipline rigoureuse. Ces sages utilisent les effets d'un organisme en orientant leur expérience vers un but précis, une divinité ou entité particulière qu'ils ont appréhendé durant toute leur existance, il ne s'agit pas là de voir des formes au hasard ou des aliens vous crier dessus suite à une prise brutale de DMT.
Seulement cette " société de consommation " a tendance à diffuser un message dangereux via les différents docu ou les reportages qui ne retiennent de ces sages que des expériences psychotropes. Bref, soignez vous alternatif ou voyagez nouveau, c'est diffusé sur les ecrans/internet et c'est anti système !
Je pense qu'à l'instar des entactogènes classiques comme la MD qui eraflent à force d'abus le système nerveux et émotionnel, le risque d'une utilisation déraisonnée et totalement hasardeuse dess gros psychédéliques comme le DMT ou les cactus érode une certaine partie de l'esprit, de façon encore plus subtile. Et je pense que ça arrange une certaine partie de l'élite de cette "société ennemie" ... L'énergie brute diffusée pendant un trip est phénoménale mais récupérable aussi.
Ce que je regrette et constate sur toute une génération de tripés pseudo-mystiques, c'est qu'ils sont aptes à avaler des produits pour voir des plans sur la comète et refaire l'âme, mais ne seraient pas capable de se tenir ne serait ce qu'à deux prières par jour, une méditation quotidienne orientée ( pas une simple méditation qui a pour unique but de se calmer ou reposer son corps, la spiritualité n'est pas l'exclusive traduction de la recherche du bien être ), avec tout les lavements préalables et exercices mentaux ou un régime alimentaire strict, pas d'alcool ou de viande, pendant une période donnée. Tout le monde veut accéder au divin, ou du moins pour les néo-athé-spiritistes à l'esprit supérieur mais le plus vite possible, par le raccourci le plus pratique.
Et pour ce qui est des révolutionnaires, j'ai ai cottoyé des dizaines qui critiquent la société de consommation pendant un bon high mais qui finissent la descente sur un bon canap à matter un film en streaming en attendant que la CAF envoie la thune sur le compte.
Bref, ces produits ne sont pour une majorité qu'une nouvelle forme de consommation, qui évidemment pousse bien au delà des expériences produites par un super jeu ou un très bon film ( et encore ).

Bref j'exagère certains traits évidemment, et tout n'est pas noir, et je ne m'érige pas comme une exception. Je voulais juste donner mon sentiment et tempérer certains qui pensent faire partie des élus en gobant des produits qui leurs sont inconnus ( je ne parle pas de savoir pour "voyager". Evidemment ces expériences peuvent ouvrir les yeux sur certains aspects de la vie, malheureuseent la vie ne se regarde pas seulement, elle se bâtit.

BIS : après pour ce qui est penser différent, c'est aussi se sortir du contexte occidental et peut être penser que ce qui arrive à la Chine ou au Moyen Orient qui "libère ses moeurs" en suivant les habitudes occidentales n'est pas forçément une très grande avancée pour eux, mais surtout une pour leurs dirigeants et les relations économiques qui se facilitent entre les plus grands escrocs de la planète ...
  Répondre
#6
Barakat a écrit :Et pour ce qui est des révolutionnaires, j'ai ai cottoyé des dizaines qui critiquent la société de consommation pendant un bon high mais qui finissent la descente sur un bon canap à matter un film en streaming en attendant que la CAF envoie la thune sur le compte.

J'adore ! faites ce que je dis mais pas ce que je fais arf.
Le Plus Appelle Le Plus
  Répondre
#7
J'allais quoter la même, la phrase fait mouche. haha

Comme tout outil, les psychédéliques pourraient participer à faire des choses, mais faut voir comment on les utilise, et c'est ce que tu décris très bien (et j'ai pas honte de m'inclure dans ce que tu dis, je trippe par plaisir). Dans le grand échiquier il y a plusieurs armées en lice, et faut croire que la grande potion magique contemporaine pèse finalement peu dans la partie.

Même si une force supérieure nous avait poussé l'acide dans les pattes, c'était un joli essai, mais on peut dire que ça n'a pas touché au but, mais quand même fait germer quelques graines. Allez, n'allons pas nous morfondre ou jouer les gros cyniques, c'est déjà trop habituel par les temps qui courent.

Laura : Ptain, t'as fait travailler les enfants chinois pour faire ce que t'aurais pu faire avec n'importe quel phone, BRAVO !
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
  Répondre
#8
Moi j'y crois carrément.
J'pense vraiment que les psychés, bien utilisés, peuvent devenir un moyen d'évoluer en bien, dans un meilleur rapport au monde et aux gens qui nous entoure, un meilleur respect par rapport à soi-même. J'pense que ça devrait être encadré par l'état, que devrait y avoir multiples consultations avec des spécialistes avant, qui jugeraient si la personne a ou non besoin et est à un bon moment de sa vie pour se prendre une perche, que ça devrait être un véritable outil. Mais bon, sur que dans notre société.. Mais ouais, j'y crois.
éçaboucléçaboucléçabloucléçabou...

L'Oeil et La Synchro... Là où Chill Ubik//

Anyway, we know/

Tout est sublime. Tout est drôle.
Here's the key.
Tout est Touts-Possibles.
éçaboucléçaboucléçabloucléçaboucléç...
  Répondre
#9
Ah intéressant ce sujet, je l'avais pas vu.
  Répondre
#10
Ubik012 a écrit :Moi j'y crois carrément.
J'pense vraiment que les psychés, bien utilisés, peuvent devenir un moyen d'évoluer en bien, dans un meilleur rapport au monde et aux gens qui nous entoure, un meilleur respect par rapport à soi-même. J'pense que ça devrait être encadré par l'état, que devrait y avoir multiples consultations avec des spécialistes avant, qui jugeraient si la personne a ou non besoin et est à un bon moment de sa vie pour se prendre une perche, que ça devrait être un véritable outil. Mais bon, sur que dans notre société.. Mais ouais, j'y crois.
Oui, sans transformer ses usagers en militants super engagés, les psychédéliques ont incontestablement le pouvoir de réapprendre à chacun l'empathie, l'amour envers son prochain, à remettre certaines choses en place tout bêtement. J'aime même l'idée de m'imaginer sympathiser très rapidement avec n'importe qui avec qui je parlerais d'LSD.

Le potentiel thérapeutique lui est incontestable.
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
  Répondre
#11
J'ai souvent pensé que la révolution hippie a été une "erreur" causée par l'apologie directe des psychédéliques et notamment du LSD par Timothy Leary, et que c'est dangereux car s'ils sont des graals pour certains, ils peuvent aussi être des pièges diaboliques pour d'autres.
Mais aussi parce que cette apologie trop violente (Leary était peut-être une sorte de dictateur quelque part) fait perdre les notions importantes de cadre (set & setting...), de parcimonie vis-à-vis des doses, du temps qu'on doit mettre à digérer les bouleversements de pensée etc.
Albert Hofmann avait compris ça et mettait en garde Leary.

Il est facile de vénérer les outils directement, mais il est plus correct de vénérer ce que ces outils nous ont apporté de bon.
Du coup quand je pense à une nouvelle révolution "psychédélique" je me dis qu'elle serait plus intelligente en faisant l'apologie non pas des psychés directement mais :
- de l'imagination, créativité etc. ,
- de l'ouverture d'esprit, du déconditionnement...,
- d'une spiritualité libre et individuelle etc.

Bon par contre des fois j'ai aussi l'impression que tout ça est vain car l'être humain "fonctionne" socialement avec une majorité de personnes qui ne veulent pas penser par eux-même et être libres... un genre de comportement instinctif qu'on retrouve peut-être chez certains singes.
Ça permets de rendre stable la société finalement, si tout le monde était libre comme les dirigeants et les "marginaux", la société ne fonctionnerait plus.
Bon c'est que certains veulent en même temps...
Jettez un œil ! :cker79: Mon premier album psybient
--------------------------------------------------------------------------------------------
TAÏ
SIFORSAÏBIN'TOKLEU (the contact). | L'amour, l'art, les psychés
  Répondre
#12
Le plus gros problème des hippies et de leur mouvement, c'est qu'ils sont pour la vie, pour la paix, pour la sauvegarde de dame nature, pour l'amour... et dès que tu leur rentre un peu dedans tu deviens automatiquement contre toutes ces choses. Mécanisme d'auto défense
  Répondre
#13
Dans le fond, on reste tous des animaux poussés par l'instinct de survie!
éçaboucléçaboucléçabloucléçabou...

L'Oeil et La Synchro... Là où Chill Ubik//

Anyway, we know/

Tout est sublime. Tout est drôle.
Here's the key.
Tout est Touts-Possibles.
éçaboucléçaboucléçabloucléçaboucléç...
  Répondre
#14
Les psychedeliques peuvent aider a un changement, un vrai, mais je pense qu'au lieu d'etre consommer n'importe comment en free ca devrait etre entoure comme l'as dit Ubik, quelqu'un pour te guider dans ta psyche, un psycho-shaman expert en psychedeliques et tout le monde aurait une seance par mois, je mets ma main a couper qu'on resout deja pas mal de probleme et qu'on vire pas mal de cons.

Et je plussoie Neuronal (rahh j'aime ce forum ou il y a des gens qui pense comme moi niania Big Grin) la majorite des gens ne veulent pas penser par eux memes, ils preferent se faire dicter leur vie, na pas avoir a reflechir (et se tracasse pour moins de choses, c'est defendable), le probleme dans la societe moderne c'est que les gens qui dirigent tout ces abrutis heureux sont des Connards Ego-Centrique Avides de Pouvoir, et donc d'argent. Ces CECAP tu leur fait quelque seance LSD je suis sur ca irait direct mieux :nod:

Apres je preconiserais des methodes plus "safe" (les psychedeliques n'etant pas fait pour tout le monde) comme la meditation, les balades dans la natures, les calin avec les arbres, les calins tout cours, le dialogue (le metro parisiens est tellement deprimant, que des gens qui font la gueule alors qu'il pourrait se parler et en apprendre sur les autres et eux meme au passage), les sourires, le remplacement du beton par l'herbe (on pourrait marcher nu-pieds yahaaaa!!!) mais je m'egare ^^
contradiction du rien en tout :paranoid:
  Répondre
#15
Avec une amie profileuse/coach en dvp perso qui baigne dans l'hypnose étoussa, qui a fait son initiation aux psychés y'a à peine 2 mois, on a clairement vu le potentiel d'un combo entre nos deux approches pour rejoindre un peu ce que vous dites sur "l'encadrement des prises".

D'ici à ce que ça soit démocratisé chez l'Homme de l'Ouest y'a du ch'min, mais t’inquiète que certains ont compris l'truc lié à ces ptites molécules et l'ouverture des perceptions biiiiiiiieeeeen avant le LSD et qui arrivent même à le vivre pleinement sobres.

Alors si on voulait se faire madame soleil (bien joué l'image que ça laisse ^^"), on pourrait dire que cette molécule sortie d'un labo de l'ouest était une façon d'offrir une porte de sortie à une communauté de singes qui s'est trop longtemps perdue dans sa quête de l'Etre ^^".

Apres, les abus et usages détournés avec contamination du mental derrière son passage ... c'est typique de l'homme de l'ouest aussi ^^"
  Répondre
#16
Le plus important c'est que nous on soit unis contre eux. C'est notre plus grande force
  Répondre
#17
Ouais justement, l'unité... un peu pas trop là on va dire.
éçaboucléçaboucléçabloucléçabou...

L'Oeil et La Synchro... Là où Chill Ubik//

Anyway, we know/

Tout est sublime. Tout est drôle.
Here's the key.
Tout est Touts-Possibles.
éçaboucléçaboucléçabloucléçaboucléç...
  Répondre
#18
Barakat a écrit :J'ai beau être un adepte des psychotropes en tout genre, je ne suis pas convaincu sur leur pouvoir face au matérialisme et la chute d'une certaine spiritualité, peut être même l'inverse dans le fond ... On peut facilement rearquer que les "consuméristes lysérgiques" forment la grande majorité des adeptes du LSD ou tout autre produit d'ailleurs en général ...
On pensait autrefois que les psychédéliques allaient changer le monde, mais il aurait fallu pour ça que nous les utilisions plus intelligemment que nous l'avons fait. Au présent c'est encore plus mal barré, depuis un mois que je lis ce site j'ai vu quelques apprentis chamans et beaucoup d'apprentis toxicos déjà accros et contents de l'être qui veulent juste jouer à celui qui est le plus déchiré et croient que ça durera toujours, alors si il y en a ici qui sont là pour éviter aux petits nouveaux de se scratcher direct c'est au moins ça. Pour le reste, il ne faut peut-être pas trop en demander.
  Répondre
#19
Les psychedeliques ont changés le monde, pas tout a fait comme on le voulait peut etre, pas assez vite. Mais un trip te montre ce que tu dois voir pas ce que tu veux voir. Les psychedeliques n'acheveront jamais leur changements sur le monde car celui ci est continu, tant qu'on en fait usage ils apportent du changement.

edit: https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&...7178,d.bGQ

Un membre du fofo l'avais poste, je n'ai pas encore pu le lire mais ca parle de comment l'information recu par l'usage des psychedeliques est transmise dans notre culture, d'ailleurs si le membre se reconnait et peut emettre un retour sur le bouqin ca m'interresserait bien Smile
contradiction du rien en tout :paranoid:
  Répondre
#20
Vétéran a écrit :alors si il y en a ici qui sont là pour éviter aux petits nouveaux de se scratcher direct c'est au moins ça. Pour le reste, il ne faut peut-être pas trop en demander.


C'est la finalité première du forum..., nan ?
  Répondre
#21
Et c'est déja bien,ou tout du moins plus constructif que de ronchonner d'un air aigri contre ces saloperies de toxs...
  Répondre
#22
Peut-être mais si vous craquez déjà à la seule remise en cause de votre petit pétard il vaut mieux pas envisager d'aller dégobiller dans la forêt amazonienne
  Répondre
#23
Vétéran a écrit :Peut-être mais si vous craquez déjà à la seule remise en cause de votre petit pétard il vaut mieux pas envisager d'aller dégobiller dans la forêt amazonienne

Ah ah, celle là me parle tout spécialement, merci Veteran ^^
  Répondre
#24
Vétéran a écrit :Peut-être mais si vous craquez déjà à la seule remise en cause de votre petit pétard il vaut mieux pas envisager d'aller dégobiller dans la forêt amazonienne
Tout le monde ici n'est pas dans ce cas de figure non plus.
Et encore heureux sinon je serai devenu fou depuis plus de 25ans.

Je pense que tu juges mal les ecrits de ce forum,la majorité de nos membres sont jeunes(ce qui ne veut pas dire idiots) et ils n'ont pas le recul que tu as pour analyser 20/30/40ans de vie a compter de leurs premières expériences avec les psychés ou autres..

Il serait plus constructif de tenter de guider ou de partager plutôt que de juger ou nous sortir des trucs tout faits du genre "c'était mieux avant".
Bref...
  Répondre
#25
Je comprends pas ton projet Vétéran.


J'ai l'impression que tu fais parti d'une caste d'ex consommateur d'hallucinogènes un peu rancunier envers la vie devenu avec grâce illuminé qui serait ici en toute humilité personnage omniscient et souverain qui ne livrera pas ses vérités à une communauté si indigne qu'est celle de Psychonaut... ?



Mais peut-être n'est-ce-ce qu'une vision erronée d'homme raide ainsi je m'avouerais dans le simple tort et serais éligible à toute conversation.
  Répondre
#26
Faut aussi savoir rester light ... on enfonce pas des vis avec un marteau, surtout si le bois est dur, si c'est pas du beton ^^.
  Répondre
#27
C'est pas faux, il faut faire ça avec subtilité. On est pas au Parc des Princes ou au Stade Vélodrome quoi
  Répondre
#28
Le LSD est en train de sauver le monde, il a déjà commencé. Il faut juste savoir regarder.

Internet, c'est un outil de révolution des consciences.

Si, plutôt qu'allumer sa télé, on va rencontrer les gens, on peut s'apercevoir qu'une vague de prises de conscience, d'implications est en train de grandir à une vitesse exponentielle, promettant un véritable tsunami de spiritualité. Les gens qui se sentent une implication, même légère, dans la construction du futur, les gens qui ont compris que le matérialisme et le productivisme sont en bout de course, sont de plus en plus nombreux.

Internet c'est un remède contre la lobotomisation télévisuelle. Internet, c'est aussi une conscience globale que l'humanité s'est créée.

Il est né où, Internet ? A l'université de Berckeley, en Californie, commandé par l'armée américaine, comble de l'ironie.

Et l'armée, elle a commandé à qui ? Qui qu'a fait Internet ? Une bande de hippies, des "je-sais-tout-je-vais-à-la-fac" qui se gorgeaient de LSD.

Ne vous êtes-vous d'ailleurs jamais demandé pour quelles raisons les drogues qui font réfléchir et envisager les choses autrement sont interdites, alors que l'eau-de-feu-qui-rend-con est en vente partout ? On le sait, là-haut, que les psychédéliques présentent un sérieux risque pour l'establishment...

[video=youtube;tztUbIPb5oQ]http://www.youtube.com/watch?v=tztUbIPb5oQ[/video]
Ne te contente pas d'agir : assieds-toi et reste tranquille...
  Répondre
#29
Mwé à la CIA aussi ils se dilataient la conscience à l'acide pendant les années 50-60, ça les rendaient pas plus aware. Les psychés ne sont en un sens que des dispensateurs d'ivresse, quelque part entre la prière, la télé et la gnôle de pépé... Depuis toujours l'humanité veut s'altérer la perception le weekend pour s'amuser et oublier, ça n'empêche pas les voitures d'émettre du CO2 et les oies d'être gavées.

Ceci dit le monde change, sobre ou trippé. L'époque est fascinée par sa propre chute, tout le monde attend l'impact, le changement c'est dans 3, 2, 1...0.9998, 0.09997...
  Répondre
#30
On ne peut pas nier l'incroyable stimulation de la motivation, de l'humeur et de la créativité après la prise. Seulement un dispensateur d'ivresse, je ne trouve pas.
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
  Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Utiliser les psychédéliques avec sagesse (Stolaroff trad) GuyGeorge 38 5,570 19/10/2018 14:43
Dernier message: Indica
  psychédéliques et multiples réalités Le voyageur 3 60 12/10/2018 16:52
Dernier message: Budshrooms
  Prises de psychédéliques: impact à courts, moyens, longs termes R2d2 9 113 10/08/2018 18:40
Dernier message: Indica
  C'est pas Dieu qui a fait le monde, mais le monde qui a fait Dieu Sludge 35 325 24/04/2018 01:19
Dernier message: alacool
  Les conséquences globales des psychédéliques sur votre vie Meirrion 192 16,453 01/05/2017 23:20
Dernier message: Trickster
  Comprendre les psychédéliques dutchturkey 41 1,469 27/02/2017 15:51
Dernier message: Stylo 2.0
  Ego & rapport au monde Sludge 38 901 16/01/2017 18:55
Dernier message: Dreamea
  Le monde des rêves Psiloweed 32 1,349 19/12/2016 15:34
Dernier message: Sunder
  D'où vient votre intérêt pour les psychédéliques ? Zornx 41 2,661 27/09/2015 18:27
Dernier message: Hellfire
  Pourquoi les psychédéliques nous apprennent qui nous sommes Sludge 24 3,120 24/03/2014 22:48
Dernier message: tartopom

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)