• Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Problèmes liés à la consommation (Amphétamines et dérivés)
#31
Zboubixx a écrit :@ Gamida

Les taquets de speed c'était avant ou après les taquets d'héro ?
Penses-tu que tes abus de drogues aient influencé ta philosophie, de façon à te retrouver là où tu es en ce moment ?
Penses-tu que ta vision présente du monde aurait pu être différente si ces abus n'avaient pas été?
Ou penses-tu que c'est cette même recherche du plaisir/bonheur qui t'as menée à elle seule à ces 2 extrêmes (consommation de drogue, zennitude)


Peace


Ouais je sais ça fait un peu flicaillon, mais vous me direz, c'est toujours moins pire qu'être en mode 007 Smile ça a au moins le mérite d'annoncer la couleur.



Pour ta question sur la chronologie de consommation, amphé / héroïne:
Amphé orale, plus rien pendant environ plus de 2 ans et puis 4,5 ans de plongeon dans l 'héroïne en IV, suivit de 6 ans d'amphétamine en IV, en consommation non politox (sauf un passage opium et amphé dans la seconde période d'amphés).
Donc environ de 1978 à 1992 (je n'ai pas inclus la période Cannabis lsd, car elle est antérieure et n'est pas dans l'énoncé de ta question).

Autrement, j'ai réalisé ma vision du monde (qui est stable et n'a jamais changé depuis, simplement s'est affinée et s'est élargie dans une dynamique plus universelle et moins égotique/personnelle, dû à l'âge, par le mûrissement de la conscience et l'ouverture à d'autres pensées que la mienne, mais vibrant à l'unisson sur les similitudes des composantes essentielles), sous lsd à environ 15 ans.

Une vision qui traduit l'expérience telle que je l'ai vécu, de la nature universelle, pure, parfaite, intemporel non conditionné, non créer et intrinsèque du bonheur, que peut goûter, un être vivant conscient de l'essence de son propre esprit, s'exprimant dans un amour compatissant manifestant une joie et une sérénité inaltérable.
En gros que le bonheur est réel est que son expérience est l'expression dans son essence du fait d'être , un être vivant conscient éveillé.
Donc une vision, emprunte « au taquet » ;o), d'un espoir de joie sereine à toute épreuve (l'expérience et le recul, me le confirme ;o) ), de la vie et des êtres vivants.

Donc mes abus de drogues n'ont pas eu d'influence direct sur cette vision, puisque étant postérieur à cette expérience.
Par contre il est certain que la recherche de cette essence a influencé mon comportement à cette époque, dans l'usage de drogue comme moyen, jusqu'à ce que je comprenne la stupidité et le caractère totalement illusoire, qui plus est profondément destructeur et paradoxalement cause d'une grande souffrance, totalement opposé au but recherché, de ce moyen et que je trouve la force de m'en détacher, ce qui m'a quand même pris une bonne vingtaine d'année.

Avis au amateur, qui n'ont pas envie de perdre inutilement leur temps, dans ce piège douloureux, surtout que maintenant, vous avez à votre disposition, pour aller dans cette direction, vers ce but, des techniques éprouvées et supers efficaces, dont le nom commençait tout juste à pointer son nez à mon époque, j'entends par là, la méditation, le yoga et toute disciplines adaptées issue de ces deux gros piliers de l'accomplissement personnelle, telle qu'elles sont transmises et éprouvées par les plus grands maîtres de la réalisation de l'expérience de la nature de l'esprit, à travers l'histoire spirituelle de l'humanité.

Après, si votre but est de vous en mettre plein la tête avec tout ce qui passe, sachez que vous n'échapperais pas, quoi que vous en croyez actuellement, à devoir assumer les conséquences de tout les déséquilibres, les perturbations et intoxications que vous avez fait subir à votre corps et à votre esprit, enfin il faut au moins en être informé et conscient quand on utilises ce genre de produits et ne pas se leurrer avec la politique de l'autruche, ou de penser que c'est loin tout ça, ou que ça ne vous arrivera pas.
Je ne dis pas cela comme une sanction que je souhaite, je le précise si mon style maladroit pourrait le laisser supposer, juste je veux mettre en garde en souhaitant que vous soyez plus malin et moins arrogant que je n'ai pu l'être dans mon attitude vis à vis de la consommation de produit et des conséquences que j'en ai subit ;o).

Voila, j'espère que cela répond approximativement à ta question, même si j'ai un peu débordé dans mes conclusions ;o), que j'ai exprimé avec le plus de sincérité possible .

Edit;
juste le rajout, pour éviter tout malentendu, de l'avant dernier paragraphe ;o)
Le Bonheur est l expérience de la Véritable Nature de L'esprit
Namu Amida Butsu
  Répondre
#32
T'étais pas obligé de répondre si tu n'en avais pas envie, je n'aurais pas pris ça pour du snobisme (je ne dis pas que tu n'en avais pas envie, par contre je ne nie pas que c'est cette information qui est arrivée à mes récepteurs)

Sinon merci pour les précisions
  Répondre
#33
Zboubixx a écrit :T'étais pas obligé de répondre si tu n'en avais pas envie, je n'aurais pas pris ça pour du snobisme (je ne dis pas que tu n'en avais pas envie, par contre je ne nie pas que c'est cette information qui est arrivée à mes récepteurs)

Sinon merci pour les précisions

De rien ;o).
T'as réponse est tout de m^me "bizarre"

Il faut que tu règles tes récepteurs ;o).

Si je n'en avait pas eu envie, je te l'aurai au moins simplement signifié, pour le minimum de correction que je m'impose, d'une réponse à une question posé.
Si j'ai développé, c'est que cela m'a fait plaisir et peut être également utile, pour qui est capable d'entendre l'information (du moins dans les conclusions que je tire de mon expérience et dont il m'a semblé important de transmettre à des consommateurs plus jeunes, qui n'ont pas encore le recul de l'expérience, même si je n'ai pas la prétention d'être universel, je pense être un minimum représentatif d'un certain type d'attitude du fonctionnement du mental d' un consommateur de produit).
Le Bonheur est l expérience de la Véritable Nature de L'esprit
Namu Amida Butsu
  Répondre
#34
De sacrés témoignages dans ce topic. Bravo à Philosophia pour son initiative (qui rejoint celle de Schtroumfette à l'époque) et à tous ceux qui ont raconté leur parcours.

J'ai retapé des traces hier en contexte social, mais là je vais laisser le pochon de coté jusqu'au week-end de la semaine prochaine. Y'aura un peu de craving mais rien d'insurmontable. Encore des tachycardies hier soir en descente et même ce matin. Vraiment étrange que je ne ressente jamais ça pendant mais toujours après l'effet du produit.

Merci pour vos mises en gardes.
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
  Répondre
#35
Les symptômes physiques que tu ressens en descente sont tout à fait normaux. La dopamine est directement relié à la noradrénaline, une réponse sur l'un entraine toujours l'autre, avec un ratio plus ou moins fort. Donc tant que le produit titille assez la dopamine, il existe une certaine "homéostasie", ton corps gère le truc, et tu ne fais pas tellement attention à ce qui se passe, puisque tu te sens juste bien et détendu. Une fois l'action dopaminergique terminé, la noradrénaline prend le relai, et là, c'est anxiété, tachycardie, vasoconstriction, j'en passe et des meilleurs. Plus tu tape, plus ce sera plaisant sur le moment, plus ce sera désagréable à cause de cet effet rebond par la suite. Avec la 2-FMA ça reste gentil, perso, c'est avec la MDPV que j'ai le plus ressenti tout ça, et que j'ai pu comprendre réellement tout ça...

Voilà pour le côté vulgarisation pharmaco...
Un peu dérangé, maintenant que j'y pense... AH OUAI !! HAHAAAAAAAA :finger:
  Répondre
#36
En général je comprends peu ce genre d'explications(surtout quand Bijord parle en language Heiseinberg,la jme sent vraiment nul:oopsSmile
Mais avec Para je comprend tout(enfin presque)...

[video=youtube;eVxjTDvdaL0]http://www.youtube.com/watch?v=eVxjTDvdaL0[/video]

Merci @Para:weed:
  Répondre
#37
@ Gamida

Content d'avoir été l'instigateur d'une source de plaisir ressentie par ta personne Smile
  Répondre
#38
Zboubixx a écrit :@ Gamida

Content d'avoir été l'instigateur d'une source de plaisir ressentie par ta personne Smile

C'est toujours un plaisir de répondre à tes différentes manifestations, plus ou moins clairement exprimés/dévoilés ;o)
Le Bonheur est l expérience de la Véritable Nature de L'esprit
Namu Amida Butsu
  Répondre
#39
Bijord a écrit :Ce sont des témoignagnes vraiment prenants et personnellement ils me parlent grave, mais je doute un peu de leur réelle utilité et ça m’attriste.

Je trouve ta vision des choses assez négative, même si je suis partiellement d'accord. Peut-être qu'effectivement, malgré les témoignages et mises en garde qu'ils auront lus sur ce topic, certains se brûleront les ailes avec les stims. Peut-être que l'être humain a besoin de faire ses propres erreurs pour en tirer des leçons. Mais je pense que ce genre de sujets n'est pas totalement inutile et peut au moins limiter les dégats, et je pense faire partie des personnes à qui ces informations ont été salvatrices.

Il se trouve que j'ai tendance, par nature, à vite tourner à l'auto destruction dès que ma vie me dépasse un peu. Et il se trouve aussi que l'année dernière je n'arrivais pas à avancer mon putain de mémoire, ni à faire face à aucune de mes obligations, et ce pendant plusieurs mois. J'ai décidé, un peu par désespoir et parce que je ne voyais plus aucune autre solution, de commander du 2-fma pour "m'aider" à oublier mes angoisses et à m'investir pleinement dans mon mémoire. Soit, j'ai commandé mon pochon malgré toutes les mises en garde que j'avais lues à ce sujet (et j'en ai lues beaucoup...). Mais ces lectures m'ont permis d'utiliser cette "solution" tout en m'en méfiant et en sachant à quel point c'était risqué. C'est grâce aux témoignages de certains que je me suis contrainte à faire une liste de "règles de consommations" avant même de recevoir mon pochon, et c'est également grâce à eux que j'ai su déceler à temps les signaux qui me disaient que j'allais trop loin et qu'il était temps que je lève un peu le pied. Sans toutes ces lectures, je ne me serais pas obligée à adopter un rythme de vie qui "compensais" cette consommation, et je pense que je me serais totalement laissée allée face aux angoisses amplifiées par les descentes. Je ne connaissais absolument pas les stims à l'époque, ni les mécanismes psychologiques qui sont propres à leur utilisation/abus, et j'aurais pu perdre bien plus de plumes que ce que j'y ai laissé si je n'avais pas tous ces témoignages en tête. J'aurais largement pu me laisser piéger par mon envie de fuir si je n'avais pas su à quel point c'était un piège...

Bref, peut-être que Sludge ne reverra pas sa consommation, peut-être que d'autres se feront avoir, mais je pense que tous ces messages peuvent faire pencher la balance pour d'autres personnes qui, comme moi, cherchent à savoir si "ça vaut le coup", et à quoi s'attendre en cas d'abus.
Essaie, et si tu peux, fais !
  Répondre
#40
Lullaby a écrit :Je trouve ta vision des choses assez négative, même si je suis partiellement d'accord. Peut-être qu'effectivement, malgré les témoignages et mises en garde qu'ils auront lus sur ce topic, certains se brûleront les ailes avec les stims. Peut-être que l'être humain a besoin de faire ses propres erreurs pour en tirer des leçons. Mais je pense que ce genre de sujets n'est pas totalement inutile et peut au moins limiter les dégats, et je pense faire partie des personnes à qui ces informations ont été salvatrices.

Il se trouve que j'ai tendance, par nature, à vite tourner à l'auto destruction dès que ma vie me dépasse un peu. Et il se trouve aussi que l'année dernière je n'arrivais pas à avancer mon putain de mémoire, ni à faire face à aucune de mes obligations, et ce pendant plusieurs mois. J'ai décidé, un peu par désespoir et parce que je ne voyais plus aucune autre solution, de commander du 2-fma pour "m'aider" à oublier mes angoisses et à m'investir pleinement dans mon mémoire. Soit, j'ai commandé mon pochon malgré toutes les mises en garde que j'avais lues à ce sujet (et j'en ai lues beaucoup...). Mais ces lectures m'ont permis d'utiliser cette "solution" tout en m'en méfiant et en sachant à quel point c'était risqué. C'est grâce aux témoignages de certains que je me suis contrainte à faire une liste de "règles de consommations" avant même de recevoir mon pochon, et c'est également grâce à eux que j'ai su déceler à temps les signaux qui me disaient que j'allais trop loin et qu'il était temps que je lève un peu le pied. Sans toutes ces lectures, je ne me serais pas obligée à adopter un rythme de vie qui "compensais" cette consommation, et je pense que je me serais totalement laissée allée face aux angoisses amplifiées par les descentes. Je ne connaissais absolument pas les stims à l'époque, ni les mécanismes psychologiques qui sont propres à leur utilisation/abus, et j'aurais pu perdre bien plus de plumes que ce que j'y ai laissé si je n'avais pas tous ces témoignages en tête. J'aurais largement pu me laisser piéger par mon envie de fuir si je n'avais pas su à quel point c'était un piège...

Bref, peut-être que Sludge ne reverra pas sa consommation, peut-être que d'autres se feront avoir, mais je pense que tous ces messages peuvent faire pencher la balance pour d'autres personnes qui, comme moi, cherchent à savoir si "ça vaut le coup", et à quoi s'attendre en cas d'abus.
L'humain apprends de ses erreurs,les conseils de ses pairs ne sont qu'un cadre....
Bijord a quand même raison,il faut se bruler les ailes pour savoir que le feu est néfaste...
Bon vous les femmes vous êtes plus souvent clairvoyantes que nous autres guidés a la testostérone lol.
  Répondre
#41
Y'a aussi la possibilité que ces mauvaises expériences conditionnent de manière négative la direction que va prendre la prise d'amphet pour d'autres. Mais vu que la majorité des gens en ont une mauvaise expérience, on va pas faire prendre de risque à une majorité sous prétexte que cela se passerait bien pour une minorité, ça irait à l'encontre des règles de la logique et du bon sens.
  Répondre
#42
Zboubixx a écrit :Y'a aussi la possibilité que ces mauvaises expériences conditionnent de manière négative la direction que va prendre la prise d'amphet pour d'autres. Mais vu que la majorité des gens en ont une mauvaise expérience, on va pas faire prendre de risque à une majorité sous prétexte que cela se passerait bien pour une minorité, ça irait à l'encontre des règles de la logique et du bon sens.
La théorie du chaos^^ Lol
  Répondre
#43
C'est un peu ça à la base le vrai gauchisme. Le bien commun avant les intérêts individuels. Donc il n'y a pas de raisons pour que la minorité pour qui la prise de stims se passe bien conditionne l'intérêt collectif (pour qui dans la majorité la prise de stims se passe mal).
  Répondre
#44
Zboubixx a écrit :Y'a aussi la possibilité que ces mauvaises expériences conditionnent de manière négative la direction que va prendre la prise d'amphet pour d'autres. Mais vu que la majorité des gens en ont une mauvaise expérience, on va pas faire prendre de risque à une majorité sous prétexte que cela se passerait bien pour une minorité, ça irait à l'encontre des règles de la logique et du bon sens.

Je ne penses pas qu'il y ai une influence réel de l'idée que l'on se fait de l'effet d'une amphé, ce n 'est pas du Lsd ou autre psychédélique dont le trip est sensiblement influencé par le set et le setting.
Une amphé, sauf peut être cas exceptionnelle, provoquera, je pense, le m^me genre d'effet chez la plupart des gens due à la chimie propre de ce produit.
Généralement un état vécu comme agréable, relaxant, empathique ce genre de chose, et je suis presque sur que m^me si avant de le prendre tu es mal, ou alors si c'est la première fois et que tu as des idées reçus sur l'effet, m^me négatives, cela n'influera pas sur le bien être que procure la montée de ce genre de produit, pas plus d'ailleurs que sur la multitudes d'effets secondaires inéluctables, parfaitement désagréables voir catastrophiques qui vont suivre selon la dose, la fréquence et le produit lui m^me.

Par contre le fait d'être informé, comme l'illustre Lulla, peut éventuellement te permettre de mieux gérer, les conséquences négatives intrinsèque de ce type de molécules
Le Bonheur est l expérience de la Véritable Nature de L'esprit
Namu Amida Butsu
  Répondre
#45
C'était plus dans le sens ==> le gars a un coup de stress, et direct il repense à tout ce qu'il a lu dans le forum, ce qui pourrait avoir comme conséquence de le faire rentrer à pieds joints dans le chemin tout tracé que les gens ont longuement décrit.
Après moi je dis ça comme ça, mon père n'en cuisine pas et aucune passion relative à la drogue ne m'anime. Ce n'est qu'un produit de consommation après tout.
Si des gens sont supporters du lsd ou d'un autre produit, grand bien leur fasse, il faudra juste trouver quelqu'un d'autre pour supporter les amphèt'. Par contre je ne serais pas le dernier pour pointer certaines incohérences et autres partisaneries relatives aux amphèt (ou à autre chose). Smile C'est humain quoi, quand on voit quelque chose de faux, on a forcément envie de le faire remarquer.
  Répondre
#46
Zboubixx a écrit :C'était plus dans le sens ==> le gars a un coup de stress, et direct il repense à tout ce qu'il a lu dans le forum qui pourrait avoir comme conséquence de le faire rentrer à pieds joint dans le chemin tout tracé que les gens ont longuement décrit.
Après moi je dis ça comme ça, mon père n'en cuisine pas et aucune passion relative à la drogue ne m'anime. Ce n'est qu'un produit de consommation après tout.
Si des gens sont supporters du lsd ou d'un autre produit, grand bien leur fasse, il faudra juste trouver quelqu'un d'autre que moi pour supporter les amphèt' ou la saucisse de morteaux. Par contre je ne serais pas le dernier pour pointer certaines incohérences et autres partisaneries relatives aux amphèt (ou à autre chose). Smile C'est humain quoi, quand on voit quelque chose de faux, on a forcément envie de le faire remarquer.


Je suis d'accords avec l'idée, mais dans le cas présent, je ne vois pas son propos, ni sur quoi elle colle.
Je ne perçois pas d'esprit "supporter" comme tu l'interprètes hâtivement au sujet d'aucune molécule, juste une information, relative à un vécu ou une observation et exposé avec une bonne dose "laisser le choix/libre arbitre", sans non plus occulter hypocritement la réalité "dramatique" de l'effet de ces molécules, sur disons, allez, 99% des utilisateurs qu'ils le reconnaisse objectivement ou non, relativement à leur sincérité et ou à leur recul.
Il n'est évidemment pas ici question d'un quelconque partit pris, ou alors développe ou tu as pu réellement percevoir les incohérences et autres partisaneries, auxquelles tu fais allusion. Enfin si tu en a envies, ce n'est pas une incrimination de ma part.

Zboubixx a écrit :C'était plus dans le sens ==> le gars a un coup de stress, et direct il repense à tout ce qu'il a lu dans le forum qui pourrait avoir comme conséquence de le faire rentrer à pieds joint dans le chemin tout tracé que les gens ont longuement décrit.

c'est exactement pour défaire cette idée qui me parait totalement non fondé et ne pouvant pas se produire avec les amphés comme molécule spécifique, car ses effets lui sont propre et non le fruit de l'influence mental du consommateur, m^me si cela peux agir dans une certaine mesure, au moins dans la majorité des cas, pour ne pas faire d'affirmation absolue, que j'avais répondu dans mon post précédent.

Maintenant, il est tout à fait possible que tu trouves que cela soit faux comme tu le stipules dans ton post, mais au regard de la richesse du contenu des témoignages, pour que l'on puisse en tenir compte, ne te contentes pas de l'affirmer, démontre le.
Le Bonheur est l expérience de la Véritable Nature de L'esprit
Namu Amida Butsu
  Répondre
#47
Pour faire cours:

Pour les partisaneries je disais ça en rapport à ma façon d'aborder les amphèt'. Par exemple c'est pas parce qu'il m'est arrivé de dire que c'est pas parce que certains (beaucoup) n'arrivaient pas à s'empêcher de binger à la mdpv, que c'était le cas pour tout le monde. Cette remarque était uniquement animée par un soucis d'objectivité et non par un amour inconsidéré pour cette substance.


Sinon pour la deuxième partie, je ne dis pas que les amphèt ne produisent pas tel ou tel mécanisme, juste que nous ne sommes pas des robots et qu'il n'est pas impossible que nous ne soyons pas totalement égaux face à ce produits.
Et j'essayais d'expliquer que toute ces expériences plutôt négatives pouvaient dans une certaine mesure conditionner des lecteurs potentiels en leur faisant traduire leur émotions du moment en signes fantasmés d'une dégringolade amphétaminique amorcée.
Après pour le prouver c'est assez difficile, mais te connaissant un peu, je pense que tu es apte à comprendre ce que j'essaie maladroitement d'expliquer.
Mais encore une fois, vu que la majorité des gens ont une expérience fâcheuse avec les amphèt', la logique veut qu'il vaille mieux prendre des risque psychologico-sanitaires pour le moins de monde possible, donc pour la minorité, c'est à dire ceux pour qui la prise d'amphèt est problématique.

Désolé de pas avoir repris dans le détail tout tes propos, mais là j'avais pas vraiment la capacité à structurer des réponses ordonnées pour chacuns des points.
  Répondre
#48
T'inquiète, je suis fatigué là moi aussi.
Bien sur que je comprend ce que tu veux dire, de plus maintenant, il y a assez d'infos, de tout bord, les lecteurs sont assez grand pour se faire leur propre opinion, et si ils ont on besoin de se bruler comme le dit Bijord, fort de toutes ces infos, ils assument leurs actes ;o).

"la logique veut qu'il vaille mieux prendre des risque psychologico-sanitaires pour le moins de monde possible, donc pour la minorité, c'est à dire ceux pour qui la prise d'amphèt est problématique."

je crois que tu t'es trompé de mot, j'aurais dis la "majorité", ou alors c'est moi qui n'arrive pas à comprendre ta phrase, enfin ce n'est pas bien grave ;o).
Le Bonheur est l expérience de la Véritable Nature de L'esprit
Namu Amida Butsu
  Répondre
#49
Ah mais carrément. Et perso même si ma consommation d'amphèt se passait bien, quitte à être plagier, je préfèrerais qu'on copie des choses autres que ce que j'ai l'habitude de fumer et de m'insérer dans le nez ou le derrière.
  Répondre
#50
Voila une sage attitude, qui prend ses marques par rapport à une éventuelle apologie, sans masquer sa propre expérience ;o)


Edit:
Ouppsss, j'espére que tu as liker avant que j'édit la première fois, ou au moins que la suite ne te sois pas contraire.
Bon, c'est pas grave non plus ;o).
Le Bonheur est l expérience de la Véritable Nature de L'esprit
Namu Amida Butsu
  Répondre
#51
Ba normal quoi, j'ai eu une mauvaise expérience avec les amphèt, comme vous, y'a pas de quoi avoir honte, au contraire, c'est même rassurant, comme ça on sait qu'on est pas seul.
  Répondre
#52
Zboubixx a écrit :Ba normal quoi, j'ai eu une mauvaise expérience avec les amphèt, comme vous, y'a pas de quoi avoir honte, au contraire, c'est même rassurant, on sait qu'on est pas seul comme ça.

Mais bien évidemment, il n'y a jamais de honte, d'avoir fait une mauvaise expérience, surtout si en plus on en tire d'évoluer ou au moins d'être informé de son caractère "douteux" ;o)
Le Bonheur est l expérience de la Véritable Nature de L'esprit
Namu Amida Butsu
  Répondre
#53
Ba y'a 10 ans sous meth, j'ai même cru que des gens pouvaient rentrer dans ma tête et que via cet état mes propres parents me tenaient depuis ma naissance dans une sorte de captivité psychique...t'imagines quand t'en vient à douter de tes propres parents...c'est dire si ces produits sont néfastes pour les gens comme nous. Mais bon ça va bien maintenant, je sais que les gens ne peuvent pas rentrer dans ma tête et que mes parents et la plupart des gens sont fondamentalement bienfaisant à mon égard. Je peux enfin profiter pleinement des joies que la vie a à m'offrir.
  Répondre
#54
Ouppss, pour le coup, nous avons des expériences similaires, c'est exactement le genre de mauvais délire qui m'est arrivé avec les amphé que je prenais à l'époque, l'horreur, extrêmement difficile à vivre, c'est super que tu ai géré et retrouvé ton aptitude à apprécier la vie, j'en suis vraiment heureux pour toi, par ce que je sais que c'est vraiment démoniaque comme expérience.

Edit ;
et j'ajoute, une sacré force de caractère pour le gérer et s'en sortir, super boy, cela m'inspire un respect sur une base concrète (ce qui ne veut pas dire que je ne te respectais pas avant ;o) ).
Le Bonheur est l expérience de la Véritable Nature de L'esprit
Namu Amida Butsu
  Répondre
#55
Je te fais un bisou virtuel alors :karu:
  Répondre
#56
renvoyé ;o)
Le Bonheur est l expérience de la Véritable Nature de L'esprit
Namu Amida Butsu
  Répondre
#57
Bonjour,
Moi ça fais 7 mois que je prend des stims tout les jours, je n'arrive pas à décrocher, si je n'en prend pas je suis completement en bad et je ne peux pas attaquer la journée, ça me fou les boules d'autant plus que j'ai réussi à décrocher de l'héroine il y a 4 ans et que je me sentais enfin libre à ne plus dépendre des produits.
Je suis sous anti-dépresseurs, seresta, stabilisateur d'humeur, subutex et neuroleptique, je me sent vraiment sous l'emprise de la chimie et dépendant, mais malgrés tout ce que je prend je n'arrive pas à être bien dans ma vie et dans ma tête c'est ce qui me pousse à prendre des produits, mais je me rend compte que cela n'arrange pas les choses.
Je sais que je dois arreter de prendre des stims car ça empêche mes médicaments d'agir correctement mais je n'y arrive vraiment pas, de plus je me cache de ma copine et ça deviens très difficile.
Aujourd'hui les stims ne fond plus leurs effets depuis quelque temps, je dois en prendre à chaque fois beaucoup plus pour qu'il y est une action, financièrement et niveau santé ça me ruine un peu, je déconseille vraiment de prendre des stims régulièrement car on a vite fais de se faire prendre au piège de la consommation journalière.
  Répondre
#58
Je ne savais pas que la consommation d'amphet en IV était si répandue
  Répondre
#59
Coucou Shintaro,
je ne veux pas enfoncer le couteaux, mais avec tout les prods que tu prends, les stims sont totalement inutiles et surtout sans aucun intérêt pour ce qui est de te sentir bien, puisqu'il semble qu'actuellement ton bien être dépend de l'usage de produits, cible mieux (ou avec quelqu'un qui est vraiment la compétence pour t'aider), le choix de tes produits (tant que tu en as besoin, l'idéal et le but à atteindre, étant bien sur de s'en libérer totalement).


Dans la gestion de ce bien être, il m’apparaît aberrant d'associer, un opi (subu) et un stim, le subu doit amplement suffire à te procurer le bien être auquel tu aspires, je ne vois pas l'intérêt de prendre tout les autre types de prod comme les neuro, le seresta, les anti depresseur, normalement les fonctions de chaqu'un de ces types de prod, se trouve dans l'effet globale du subu.


Je ne sais pas si tu auto médicalise ou si c'est sur l'avis d'un médecin, mais si c'est le cas, change de médecin, adresse toi à un centre d’addictologie, avec des personnes compétentes.
Ce qui est certain, c'est que tu n'ira jamais bien avec ce que tu prend et que tu creuse de plus en plus l'écart qui te sépare de ce bien être, qui n'est sûrement pas si loin que ça, si tu optes pour la/les bonnes façons d'y arriver.
Réagit tant que tu en as encore les moyens, à ton stade de conso des stims, ils vont dans un terme plus ou moins long, te faire perdre de plus en plus ton objectivité et l'effet après noces des stims,(qui doit déjà commencer à se mettre en place) surtout dans ton état déjà précaire, de stabilité psychique, c'est grosse crises de paranoïa et enferment dans un état schizoïde chimique, que personne ne peut souhaiter avoir envie d'expérimenter.


Je te dis tout ça purement amicalement, pas pour t'agresser et encore moins te faire flipper (même si mon ton et propos peuvent sembler flippant) mais uniquement, car j'aimerais que tu réagisses et puisses faire fasse à une issue qui se dessine juste et que tu peux, (avec de l'aide si tu en as besoin, je te le conseillerai même vivement) éviter,si tu ne laisses pas, par laxisme ta situation dégringoler.

Si toi tu n'agis pas, les choses ne s'amélioreront pas d'elles m^me et au contraire cela ira en empirant, mais bon, ça c'est le déroulement que l'on connaît de la marche de l'histoire, tu as vraiment de la marge avant d'en arriver là et surtout tout les moyens à ta porté, mais qu'il ne faut surtout pas hésiter à saisir et à mettre en place, pour que la trame de cette histoire,ne s'écrive pas sans toi .
Voila, je suis certain que tu vas réussir à sortir de cette spirale, que tu pourras bientôt regarder comme une vague souvenir;o).
Le Bonheur est l expérience de la Véritable Nature de L'esprit
Namu Amida Butsu
  Répondre
#60
Je te remercie Gamida pour ton message, je ne m'auto médicalise pas , je suis suivie et ce que je prend est prescrit par mes médecins.

J'ai conscience que ce que tu me dit est vrai mais c'est difficile de sortir de la spirale infernale, je vais essayer de ne prendre que mon subutex, même si ce matin c'est ce que j'ai essayé de faire et que je n'ai pas réussi à faire, j'ai craqué pour une trace de stim, je me trainais trop et j'étais trop en bad.
Si j'en prend pas j'ai rien envie de faire et je suis pas bien moralement, je n'ai aucune motivation à rien, c'est chiant et c'est difficile à vivre. Mais il faut vraiment que je me pose cet objectif, sinon ça va être la galère.
On m'a déjà dit qu'il fallait que je me rende dans un centre d’addictologie, c'est ce que je vais faire ils trouverons peut être une solution à mon problème ou même cela peut m'apporter une aide, enfin je te remercie encore de l'interet que tu as porté à mon témoignage qui avait pour but de mettre en garde les gens qui lisent le forum et qui prenne des stims que ce n'était pas des RC anodins, que le risque d'addiction existe vraiment. Même les stims comme la méthiopropamine n'est pas à prendre à la lègère car c'est comme ça que tout à commencé pour moi, juste avec ce petit stimulant qui parait inoffensifque je prenais le matin pour être en forme pendant la journée, maintenant ce n'est plus la même et ce n'est pas cool du tout.
  Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Amphétamines (speed) et microbiote / flore intestinale papi 15 1,227 09/03/2017 14:13
Dernier message: papi
  [MEGA-THREAD] Quid des Amphétamines. En construction CheesePizza 152 41,535 27/12/2016 08:08
Dernier message: Bichoune
  Types de coupe, amphétamines KickAddict 41 11,387 26/08/2015 21:33
Dernier message: dehn
  Yeux dilaté & amphétamines Azjüm 10 1,824 17/08/2015 14:07
Dernier message: PSYCHOCRACK
  problèmes mdma cyennna 10 885 14/11/2014 22:18
Dernier message: Chamhan
  |help| Stimulant. La C. Amphétamines. Ritalin. Perdu !! RaaniaBs 26 1,688 11/10/2014 14:00
Dernier message: tagomago
  Essayer Amphétamines Lilith91 90 12,182 16/09/2014 17:48
Dernier message: docteurlapeluche
  Problèmes urinaires + stim Tronch'eud'c 24 7,756 03/08/2014 10:12
Dernier message: docteurlapeluche
  Réduire les risques liés à la conso de speed Azjüm 9 1,240 27/04/2014 21:10
Dernier message: Azjüm
  Sommeil et amphétamines Mxamei 51 6,333 15/01/2014 23:42
Dernier message:

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)