• Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
3-mmc
#91
-----
  Répondre
#92
J'ai retesté hier, et je me demande quelle dose vous prenez en nasal. J'ai l'impression qu'entre 50 mg et 100 mg les effets sont les même (par contre ça défonce le nez et la gorge beaucoup plus héhé). Si c'est effectivement le cas ce sera plus économique de ne prendre que 50. Big Grin

Mais c'est peut-être la durée des effets qui change.
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
  Répondre
#93
Moi j'ai suivi tes conseils pour les traces, 50mg. Bon j'ai pas encore testé personnellement mais ouai on m'a dit que ça piquait pas mal. Mais bon, même si faut augmenter les doses pour les paras, je préfère. Aucun bodyload pour ma part durant la montée.
"Le présent s'est envolé. Les fantasmes font partie de la réalité, et on enlève les freins. On pense clairement, et pourtant, on ne pense pas. Et cela nous semble bien. On arrête d'essayer de tout maîtriser. Des flots tièdes de substances chimiques en nous, on fluctue. [...] On oublie les chagrins, les blessures de la vie, on veut s'envoler ailleurs. On ne se sent plus menacé par les autres, toutes nos inquiétudes se sont... évaporées. [...] On est ivre d'émotion, on désire l'inatteignable. On met notre santé mentale en péril pour quelques instants de clairvoyance. Tant d'idées, si peu de mémoire... La dernière pensée est tuée par anticipation de la prochaine. On est saisi par un irrésistible sentiment d'amour. On flotte à l'unisson, on est ensemble. J'aimerais que ce soit vrai. [...] On est en rythme, éléments d'un mouvement d'évasion. On fait au revoir de la main. En fin de compte, on veut juste, être heureux... Ouais. Ah, minute, putain... qu'est-ce que j'ai raconté?"
  Répondre
#94
Non c'est transparent mais le pire c'est pas tant la douleur en traçant qui est supportable, mais l'ignoble goût corrosif du produit qui te tombe dans la gorge lentement. IGNOBLE.
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
  Répondre
#95
J'ai fait une trace de 50 mg dimanche soir, mon nez en a pris un coup et aussi ma gorge ... l'effet était vraiment pas mal mais toujours ce lendemain migraineux ...

je le considérerais toujours comme le RC's du pauvre x)
Wouaf Wouaf. :karu:
  Répondre
#96
RC du pauvre? Ahah, je trouve ça bizarre. Moi c'est plutôt l'inverse j'aurais tendance à le passer dans mon top 3 dans sa catégorie. Bon après visiblement comme ROA, le pif semble pas la meilleure idée...
"Le présent s'est envolé. Les fantasmes font partie de la réalité, et on enlève les freins. On pense clairement, et pourtant, on ne pense pas. Et cela nous semble bien. On arrête d'essayer de tout maîtriser. Des flots tièdes de substances chimiques en nous, on fluctue. [...] On oublie les chagrins, les blessures de la vie, on veut s'envoler ailleurs. On ne se sent plus menacé par les autres, toutes nos inquiétudes se sont... évaporées. [...] On est ivre d'émotion, on désire l'inatteignable. On met notre santé mentale en péril pour quelques instants de clairvoyance. Tant d'idées, si peu de mémoire... La dernière pensée est tuée par anticipation de la prochaine. On est saisi par un irrésistible sentiment d'amour. On flotte à l'unisson, on est ensemble. J'aimerais que ce soit vrai. [...] On est en rythme, éléments d'un mouvement d'évasion. On fait au revoir de la main. En fin de compte, on veut juste, être heureux... Ouais. Ah, minute, putain... qu'est-ce que j'ai raconté?"
  Répondre
#97
Je trouve ça vraiment léger par voie orale, après le maximum que j'ai essayé c'est 100 mg.
  Répondre
#98
Oui enfin quand je dis RC du pauvre, c'est comment dire . L'effet pas si terrible et beaucoup d'effet secondaire .. puis aussi le prix très bas
Wouaf Wouaf. :karu:
  Répondre
#99
+1 drogrulez

Mais c'est pas un placebo non plus. Temps en temps c'est sympa, en abuser ça craint.
  Répondre
dogrulez a écrit :Oui enfin quand je dis RC du pauvre, c'est comment dire . L'effet pas si terrible et beaucoup d'effet secondaire .. puis aussi le prix très bas

Enfin du coup qu'est ce tu considere comme un effet terrible pour un empathogène RC ? Parce que à ce compte là y a que de la merde vraiment...
Jack. Jack my Body.
  Répondre
Et la m1 ? C'est plus emphatique, ou ça l'fait que chez moi ?

Niveau d'empathie dégressif selon les rcs de cette famille: 4-mmc pis methy pis 3-mmc not ?
  Répondre
Ouai la M1 plus empathique mais alors paye tes redescentes quoi... je préfère me racheter un g de 3-mmc que de M1 perso
Jack. Jack my Body.
  Répondre
J'ai écrit ce petit article sur Lucid State : Lucid-State CMS - 3-MMC
Dites-moi ce que vous en pensez.
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
  Répondre
superflu a écrit :Ouai la M1 plus empathique mais alors paye tes redescentes quoi... je préfère me racheter un g de 3-mmc que de M1 perso


Tout dépend des personnes.... car je dirais totalement l'inverse
  Répondre
*mode hippie*

Je t'aime Bijord
  Répondre
Je pense tout à fait pareil, aime-moi aussi.
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
  Répondre
Bah quitte à acheter du M1 je préfère acheter de la MD à ce moment là...
Jack. Jack my Body.
  Répondre
Tu trouves des personnes qui préfèrent le M1 pour son absence de rush (même si les vrais aiment le rush :p) et sa descente moins ardue (quand on en abuse pas). La descente directe est quand même assez chelou avec le M1 (fatigue importante).
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
  Répondre
Sludge a écrit :Je pense tout à fait pareil, aime-moi aussi.

Je kiffe justement ce côté "chelou", je dois être le seul visiblement mais la m1 me berce pour le dodo oO
  Répondre
Sludge ton article résume très bien la molécule et ce qui a été dit . Par contre je viens de voir qu'il y a deux batch actuellement. Poudres et crystaux .

Pour le coup je me demande si la poudre est plus douce pour le nez ?
Wouaf Wouaf. :karu:
  Répondre
Ah ouai d'accord à ce que je vois y'a pas grand monde qui a l'air de bien kiffer cette molécule au final. Moi je la trouve pas mal du tout en tout cas. Bon faut dire que niveau stim j'ai pas testé non plus énormément de trucs...

Comparé au 6-APB mis à part la durée d'action ça donne quoi la comparaison?
"Le présent s'est envolé. Les fantasmes font partie de la réalité, et on enlève les freins. On pense clairement, et pourtant, on ne pense pas. Et cela nous semble bien. On arrête d'essayer de tout maîtriser. Des flots tièdes de substances chimiques en nous, on fluctue. [...] On oublie les chagrins, les blessures de la vie, on veut s'envoler ailleurs. On ne se sent plus menacé par les autres, toutes nos inquiétudes se sont... évaporées. [...] On est ivre d'émotion, on désire l'inatteignable. On met notre santé mentale en péril pour quelques instants de clairvoyance. Tant d'idées, si peu de mémoire... La dernière pensée est tuée par anticipation de la prochaine. On est saisi par un irrésistible sentiment d'amour. On flotte à l'unisson, on est ensemble. J'aimerais que ce soit vrai. [...] On est en rythme, éléments d'un mouvement d'évasion. On fait au revoir de la main. En fin de compte, on veut juste, être heureux... Ouais. Ah, minute, putain... qu'est-ce que j'ai raconté?"
  Répondre
Pour la comparaison
Je trouve le 6-apb un peu psychédélique en plus de son côté fort stimulant.
Wouaf Wouaf. :karu:
  Répondre
Bon aller, va falloir que je le teste alors. Il pourra peut-être m'aider dans ma quête du stimulant le moins pire.
"Le présent s'est envolé. Les fantasmes font partie de la réalité, et on enlève les freins. On pense clairement, et pourtant, on ne pense pas. Et cela nous semble bien. On arrête d'essayer de tout maîtriser. Des flots tièdes de substances chimiques en nous, on fluctue. [...] On oublie les chagrins, les blessures de la vie, on veut s'envoler ailleurs. On ne se sent plus menacé par les autres, toutes nos inquiétudes se sont... évaporées. [...] On est ivre d'émotion, on désire l'inatteignable. On met notre santé mentale en péril pour quelques instants de clairvoyance. Tant d'idées, si peu de mémoire... La dernière pensée est tuée par anticipation de la prochaine. On est saisi par un irrésistible sentiment d'amour. On flotte à l'unisson, on est ensemble. J'aimerais que ce soit vrai. [...] On est en rythme, éléments d'un mouvement d'évasion. On fait au revoir de la main. En fin de compte, on veut juste, être heureux... Ouais. Ah, minute, putain... qu'est-ce que j'ai raconté?"
  Répondre
Jester12 a écrit :Ah ouai d'accord à ce que je vois y'a pas grand monde qui a l'air de bien kiffer cette molécule au final. Moi je la trouve pas mal du tout en tout cas. Bon faut dire que niveau stim j'ai pas testé non plus énormément de trucs...

Comparé au 6-APB mis à part la durée d'action ça donne quoi la comparaison?
C'est quand même deux choses trèèèèèèèès différentes le 6-APB et le 3-MMC.
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
  Répondre
Sludge a écrit :C'est quand même deux choses trèèèèèèèès différentes le 6-APB et le 3-MMC.

Ouai je m'en rends de plus en plus compte en lisant par-ci par-là... Mais au final j'y trouverai peut-être ce que je cherche. Néanmoins, je garde ce cher 3-MMC sous le coude, car il me plait bien! Big Grin Quel dommage de n'avoir pas pu testé la Meph'... Ca avait l'air d'être quelque chose quand même!
"Le présent s'est envolé. Les fantasmes font partie de la réalité, et on enlève les freins. On pense clairement, et pourtant, on ne pense pas. Et cela nous semble bien. On arrête d'essayer de tout maîtriser. Des flots tièdes de substances chimiques en nous, on fluctue. [...] On oublie les chagrins, les blessures de la vie, on veut s'envoler ailleurs. On ne se sent plus menacé par les autres, toutes nos inquiétudes se sont... évaporées. [...] On est ivre d'émotion, on désire l'inatteignable. On met notre santé mentale en péril pour quelques instants de clairvoyance. Tant d'idées, si peu de mémoire... La dernière pensée est tuée par anticipation de la prochaine. On est saisi par un irrésistible sentiment d'amour. On flotte à l'unisson, on est ensemble. J'aimerais que ce soit vrai. [...] On est en rythme, éléments d'un mouvement d'évasion. On fait au revoir de la main. En fin de compte, on veut juste, être heureux... Ouais. Ah, minute, putain... qu'est-ce que j'ai raconté?"
  Répondre
Désolé pour le double post, mais j'ai une question que je ne sais pas où poser:

Pour ceux qui ont testé le 4-MMC, et qui en consomme encore actuellement; c'est préférable au 3-MMC niveau stim et bodyload?
"Le présent s'est envolé. Les fantasmes font partie de la réalité, et on enlève les freins. On pense clairement, et pourtant, on ne pense pas. Et cela nous semble bien. On arrête d'essayer de tout maîtriser. Des flots tièdes de substances chimiques en nous, on fluctue. [...] On oublie les chagrins, les blessures de la vie, on veut s'envoler ailleurs. On ne se sent plus menacé par les autres, toutes nos inquiétudes se sont... évaporées. [...] On est ivre d'émotion, on désire l'inatteignable. On met notre santé mentale en péril pour quelques instants de clairvoyance. Tant d'idées, si peu de mémoire... La dernière pensée est tuée par anticipation de la prochaine. On est saisi par un irrésistible sentiment d'amour. On flotte à l'unisson, on est ensemble. J'aimerais que ce soit vrai. [...] On est en rythme, éléments d'un mouvement d'évasion. On fait au revoir de la main. En fin de compte, on veut juste, être heureux... Ouais. Ah, minute, putain... qu'est-ce que j'ai raconté?"
  Répondre
De ce que j'ai lu (jamais testé), c'est quand même très différent niveau puissance, craving, descente... Plus puissant que la MDMA, avec très gros craving et descente bien bien sale. Mais j'avoue qu'imaginer le rush me fait un peu rêver... D'un autre coté les empathogènes ne me font plus un effet de ouf alors que la semaine qui suit est bien crade niveau humeur.

Bref je ne pense pas qu'on puisse dire que l'un est préférable à l'autre.
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
  Répondre
La 4-MMC était bien plus puissante que la 3-MMC, donc ça déglinguait bien plus.

[apologie]
A part avec le MDPV, je n'ai pas de souvenir d'avoir autant subi les descentes qu'avec un autre prod...
Le Plus Appelle Le Plus
  Répondre
Ah, j'ai beau avoir pas mal lu de trucs dessus je pensais pas que la descente était si ouf.

J'hésite.
"Le présent s'est envolé. Les fantasmes font partie de la réalité, et on enlève les freins. On pense clairement, et pourtant, on ne pense pas. Et cela nous semble bien. On arrête d'essayer de tout maîtriser. Des flots tièdes de substances chimiques en nous, on fluctue. [...] On oublie les chagrins, les blessures de la vie, on veut s'envoler ailleurs. On ne se sent plus menacé par les autres, toutes nos inquiétudes se sont... évaporées. [...] On est ivre d'émotion, on désire l'inatteignable. On met notre santé mentale en péril pour quelques instants de clairvoyance. Tant d'idées, si peu de mémoire... La dernière pensée est tuée par anticipation de la prochaine. On est saisi par un irrésistible sentiment d'amour. On flotte à l'unisson, on est ensemble. J'aimerais que ce soit vrai. [...] On est en rythme, éléments d'un mouvement d'évasion. On fait au revoir de la main. En fin de compte, on veut juste, être heureux... Ouais. Ah, minute, putain... qu'est-ce que j'ai raconté?"
  Répondre
Ben a doses raisonnables pas de descentes super dures de mon côté, c'est un stim qui donne la parlotte.
  Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)