• Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Utiliser les psychédéliques avec sagesse (Stolaroff trad)
#31
jhdoux a écrit :Oui, un livre que j'ai qui s'apelle "Périls et promesses de la vie spirituelle", un bouquin très complet.
Mais y a tout un chapitre qui parle des psychés et autres expériences "spéciales"...ça s'appele: "Les montagnes russes de la spiritualité: kundalîni et autres effets secondaires".
J'ai pas trouvé le temps de le recopier, et rien trouvé sur le net...promis je le fais dès que je peux !

Voilà, c'est fait !Vous pouvez trouver ce passage qui est complémentaire ici:
http://www.psychonaut.com/art-philosophi...post670470
  Répondre
#32
Merci pour la traduction ! C'est exactement le genre de textes que j'ai envie de partager avec des sceptiques ^^
  Répondre
#33
J'ai lu ce texte avec beaucoup d'attention, et je dois avouer qu'il m'a permit de me rendre de mes propres "lacunes" dans ma relation aux psychiadéliques. Je ne les ai jamais pris pour un usage récréatif - loin de là - car j'ai toujours été persuadée qu'ils m'aideraient à explorer mon propre être inconscient. Cependant, je ne les voyais pas comme un chemin vers l'Illumination. A quel point peut-on faire confiance aux psychiadéliques? Je me suis souvent posée la question.
I am the dancer. I belong to the universal music that unravels in my mind.
  Répondre
#34
Je me sens obligé de "déterrer" ce topic si intéressant, que le max de gens y jettent un coup d’œil. :prayer:
  Répondre
#35
Carrément d'accord avec toi, mais les psychés nous amènent à des expériences "sous psyché", qui ne reflètent donc pas une expérience sobre et maîtrisée.

Sinon, dans la méditation, tu as déjà essayé de te focus sur l'esprit lui-même ? D'avoir cette pirouette de recul où le mental ne se tait pas, mais n'est plus toi ? C'est vraiment fort sous psyché d'ailleurs, c'est comme si la barrière entre objet et sujet tombait, ou plutôt comme si ces deux notions n'avaient bêtement plus de sens.
  Répondre
#36
Un trip trop dosé peut selon moi induire beaucoup plus de confusion que de réponses et frustrer la personne qui trippe, qui justement attendait de pouvoir explorer, réflechir, découvrir.
Et à ce moment là c'est encore plus difficile de ramener des éléments du trip dans la vie quotidienne, trop de décalage, une incompatibilité même...
Je n'ai jamais essayé vraiment les petites doses mais cela fait sens.
  Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  psychédéliques et multiples réalités Le voyageur 3 59 12/10/2018 16:52
Dernier message: Budshrooms
  Prises de psychédéliques: impact à courts, moyens, longs termes R2d2 9 112 10/08/2018 18:40
Dernier message: Indica
  Les conséquences globales des psychédéliques sur votre vie Meirrion 192 16,452 01/05/2017 23:20
Dernier message: Trickster
  Comprendre les psychédéliques dutchturkey 41 1,469 27/02/2017 15:51
Dernier message: Stylo 2.0
  D'où vient votre intérêt pour les psychédéliques ? Zornx 41 2,661 27/09/2015 18:27
Dernier message: Hellfire
  Pourquoi les psychédéliques nous apprennent qui nous sommes Sludge 24 3,120 24/03/2014 22:48
Dernier message: tartopom
  Les psychédéliques entravent la quête de l'éveil ? Delicious 10 1,511 21/03/2014 19:08
Dernier message: Tisalut
  Des psychédéliques pour changer le monde ? Axïōm 49 3,367 31/12/2013 07:11
Dernier message: Raøul
  Vacuité & psychédéliques sval 2 2,518 16/06/2009 13:38
Dernier message: sval

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)