• Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
[Projet]Recueil de Trip Reports
#61
Désolé pour les multiples messages d'affilée, c'est pour le bien de ce recueil. Big Grin
J'ai déjà modifié cinquante choses et je me vois mal renvoyer un mp à chacun. Alors on va faire simple, même si je préférais garder le fichier loin du "public" avant sa complétion.

http://www.mediafire.com/?lxjmc9mwmd8snf8

Ça c'est le nouveau lien pour tous les relecteurs. Vous pouvez m'indiquer les corrections ici avec N° de pages et lignes.

Pour tous ceux qui voudraient juste lire l'ouvrage final, je vous invite à patienter qu'il soit complet. Il y aura des textes en plus, et peut-être même des illustrations originales !
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
  Répondre
#62
MP :wink:
  Répondre
#63
Merci pour cette lecture instructive ! Smile

( Et une petite chasse aux fautes , c'est sympa ! Tongue )

Page 6 - Ligne 35 : comme un con je ne lui ai pas dit
Page 7 - Ligne 31 : depuis qu'on n'est pas
Page 7 - Ligne 34 : et moi rejeté de tous, car la cause de sa chute
Page 8 - Ligne 14 : mais par instants on dirait
Page 8 - Ligne 16 : ça ne rentre pas vraiment
Page 9 - Ligne 19 : Alors ne faites pas comme moi, ne faites pas les cons
Page 12 - Ligne 1/2 : ...16h00, X. et Y. et moi-même émergeons
Page 13 - Ligne 5 : mais ce n' est pas évident, et puis je n'ai pas envie de me faire vomir
Page 14 - Ligne 8 : Qu'est-ce que je vais faire ?
Page 14 - Ligne 9 : Le mec assis à côté de moi
Page 14 - Ligne 12 : Je me souviendrais pas réellement quand ( ça sonne étrange , peut être --> Je ne me souviens pas réellement ... )
Page 14 - Ligne 16 : Il est à peu près
Page 14 - Ligne 34 : Une demi-douzaine de fois
Page 15 - Ligne 1 : moi-même
Page 15 - ligne 8 : Ce n'est pas moi qui ai ( sans "e" ).


( et petite remarque , le : X. et Y. et moi-même est peut être un peu lourd ? Il faudrait remplacer le premier "et" par une virgule peut être ? ( mais comme il y en a déjà une avant "X." , peut être la remplacer par un point , quitte à faire une nouvelle phrase ? ) --> ...16h. X. , Y. et moi-même ( bon , ensuite une virgule après un point ( pourquoi pas au fait ? ^^ ))). -> C'est un détail insignifiant , aussi possible de laisser tomber Big Grin !

( Je suis conscient que la négation n'est pas forcément ce qu'il y a de plus important ( d'ailleurs parfois c'est sympa , ça donne plus de naturel dans la phrase ( surtout si language parlé )) --> c'est pour ça que je ne vais pas mettre tout les endroits où il peux y avoir un n')

Prenez ce que vous voulez , il y a sûrement des remarques qui sont plus des petits délires qu'autre chose ! Big Grin

( Je continue quand j'ai le temps )
Smile
  Répondre
#64
T'as qu'à mettre le TR d'AbSINth, mon préféré, un gros TR mort/renaissance, pas trop RDR, très très très perché. Et si tu veux je fais un commentaire grofien Smile

Bref t'as un MP de plus.

EDIT: moi je plussoie le TR de Larry, parce que c'est un super exemple de bad trip, oui, et en plus: de bad trip bien géré! PAs le bad qui plonge les gens en HP, mais celui qui se résout en changeant le set&setting, en s'occupant du bonhomme, etc.

Deux TRs LSD c'est pas de trop pour un recueil! Smile
  Répondre
#65
Ouais c'est le TR auquel je pensais aussi Big Grin
Par contre faudra expliquer le coup de l'étoile de mescaline qui est en fait du LSD (sinon le pauvre lecteur lambda va se trouver complètement paumé Rolleyes )
  Répondre
#66
J'ai fait les modifs suggérées, me reste à implémenter le TR LSD n°2. Je fais une pause ! Ensuite je vous file la nouvelle version temporaire.

"edit : je m'occupe de l'autre TR demain. Voici le fichier modifié en attendant : http://www.mediafire.com/?91j0016jacc6xjq
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
  Répondre
#67
Nouvelle version avec un TR supplémentaire et une autre molécule de présentée par Strato. Wink
http://www.mediafire.com/?g8l00c79pc52y07
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
  Répondre
#68
T'as qu'à dire que ce sont les données en lignes qui sont objectives Big Grin
C'est pas l'homme qui prend la drogue, c'est la drogue qui prend l'homme, moi la drogue elle m'a prit, j'm'en suis épris : tant pis!
Mother Fucker? C'toi l'phoque!
  Répondre
#69
Pas d'accord sur le terme antérétrograde pour les trous noirs de MDMA. Le terme adéquat est "amnésie partielle".

Génial pour le reste, ça avance, c'est cool!
  Répondre
#70
Nouvelle version : http://www.mediafire.com/?4x3d6i13wc6yy5m
- ajouts de descriptions de molécules par Strato
- commentaire supplémentaire par Stylo
- ajouts à l'intro par Larry

Il faut voir concernant cette histoire d'amnésie avec Strato.

Ah et -Gre- va nous proposer deux TR supplémentaires commentés ! On reviendrait à nouveau sur le LSD mais aussi sur les champis.

edit: Oh et j'oubliais un apport très appréciable de Larry sous la forme d'une bibliographie commentée qui en intéressera un paquet !
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
  Répondre
#71
-Gre- propose un TR où un psychonaute dépasse le Mg de LSD. Par principe, je préfère vous demander ce que vous en pensez ? Du moment qu'on explique bien que c'est pas la norme, ça ne risque pas plus de pousser des petits malins à faire de même ?
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
  Répondre
#72
Heu, montre-nous le TR. Je suis curieux Smile
  Répondre
#73
Ouep c'est vrai qu'au départ j'ai hésité parce que pas conventionnel comme dosage mais il remet en avant quand même beaucoup de notions du cou p me suis dit pourquoi pas. Après ça reste à débattre avec chacun.
Sinon au passage, je ferais bien "un appel" au TR Kétamine plus conventionnel avec bonne disso et tout si y'a un "psycho hésitant" qu'il se lance. (Essai de convaincre un pote mais difficile negociation pour le moment)
"Le fond du probleme n'est pas que les gens n'en sachent pas assez, c'est qu'ils sachent tant de choses inexactes"
  Répondre
#74
Je n'ai pas touché au recueil ces derniers jours, mais ça va se débloquer prochainement. De toutes façons je suis toujours en attente des dessins de Kougui ! :p
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
  Répondre
#75
Ça en est où alors pour le recueil ? (le mec qui s'incruste pas trop :roll: )
  Répondre
#76
J'ai pas de nouvelles pour les illustrations. De mon coté je n'y ai pas retouché, j'ai toujours les 2 TR que m'a filé Gre à regarder, et DonkeyBird m'en a proposé ce week-end aussi. Et restent quelques prods à décrire (by Strato).
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
  Répondre
#77
Voici un TR proposé et commenté par -Gre- avec l'accord de l'auteur. J'hésite à l'ajouter au recueil sachant qu'on a déjà deux TR sur le LSD. Mais en tout cas il est intéressant à lire :

Citation :Le jour où j'ai dépassé le milligramme (par Drymeen)

Âge : 20 ans
Taille : 1m80
Poids : 58kg
Dosage : 1200-1700 micro-grammes
Set & Setting: Une pure teuf, bien dans ma tête, bien dans mon corps, reposé, etc.

AVERTISSEMENT : Des dosages pareils sont à réserver à des personnes expérimentées, et un peu inconscientes sur les bords. Ce n'est pas parce que je l'ai fait que vous devez le faire.

Nous sommes le 9 avril 2011. Ce soir, c’est la grosse teuf, l’Opsygen, ça fait maintenant quelques mois que je l’attends, le line-up Tribe me fait rêver.

19h : Arrivée sur le site, aide à la fin du montage, bijour bijour à tout le monde, etc.

21h : Début du son. Putain, ça envoie du bois.

22H : Mes potes commencent à arriver et l'un d’entre eux ramène une fiole qu’il a fait tester en laboratoire sur carton. Résultat : 260 microgrammes par goutte. Il a aussi des Avatars. Je décide de me bouffer un buvard, voulant à la base rester soft.

22H30 : Ça monte. Je peu à présent confirmer que les Ganesh n’étaient clairement pas la même molécule que celle-ci. Aucun bodyload, des hallucinations de plus en plus présentes, tout se mélange, tend vers l’infini, je peux voir les mondes entre les mondes, je retrouve mon petit paradis lysergique… C'est une véritable apocalypse devant le mur, les lasers c'est fou !

23H : D’un coup j’ai une révélation. S’il y a bien UN moment dans ma vie où je me sentirais capable de tenter une expérience extrême au LSD, c’est ce soir… Je communique mon envie à mon ami qui a la fiole, et il me dit qu’il me surveillera pendant la soirée au cas où je disjoncte (ça sera utile par la suite). Je lui prends donc 6 gouttes (en principe 1560 microgrammes + l’Avatar qui était assez lourd), réparties dans trois bouteilles d’eau, pour pouvoir avoir une montée plus gérable. Je bois sur le coup une bouteille, donc 2 gouttes.

23H30 : À partir d’ici, mes souvenirs commencent à être confus. La notion du temps s’est dissoute, je serais incapable de donner un ordre aux événements. Je sais juste que j’ai finis la troisième bouteille à 2h du matin, puis j’ai rincé les trois et bu le fond.

J’ai pénétré dans un monde de sensations toutes plus violentes les unes que les autres, où mes cinq sens ont été malmenés jusqu’à se mélanger en une bouillie synesthésique orgasmique menée par la musique. Le déroulement de ma pensée était une spirale infinie où chaque idée découlait sur des centaines de millions d’autres que je pouvais analyser, triturer, jeter ou garder. Au niveau visuel, tout était fractales. Des couleurs flashys recouvraient chaque millimètre carré d’espace jusqu’à surmonter la réalité, à l’absorber. Devant le mur, j’étais ailleurs…

Je vais essayer de vous donner quelques-uns des souvenirs qui parcellent cette nuit de rêve et de déconnexion.

-Visuellement, mes yeux gardaient une rémanence sur environ 3 secondes, donc impossible de voir quoi que ce soit autre que des fractales, je me dirigeais au toucher, sauf que ce sens là aussi me jouait des tours.

Devant le mur, en fermant les yeux, j’ai vu chaque personne (environ mille) en énergie pure, connectée à ses voisins, et plus que tout, tout le monde connecté au mur de son qui dégageait des couleurs et des sons inimaginables…

J’ai vécu une synesthésie totale pendant 8h d’affilée. J’étais la musique, elle était moi, et nous copulions joyeusement dans cet ancien camping. Mes mouvements étaient totalement irréfléchis, et parfaitement synchronisés avec la musique. J’ai fais pas mal de hip-hop étant plus jeune mais là ça dépassait de très loin le niveau que j’avais pu atteindre. Un ami m’a montré une vidéo c’était sidérant. Je pouvais pressentir les sons qui allaient arriver en les imaginant en couleurs environ 3-4 secondes avant qu’ils arrivent, y compris sur les live que je ne connaissais absolument pas.

Je me souviens d’avoir plongé dans une galaxie jusqu’à atteindre le centre et me sentir complètement tordu et aspiré par le gigantesque trou noir au cœur duquel se trouvait la teuf, avant de réintégrer mon corps qui n’avait toujours pas perdu l’habitude de bouger en rythme.

J’étais capable de regarder une flamme d'un cracheur de feu jusqu'à ce qu’elle occupe tout mon champ de vision et que je brûle en ayant l’impression d’être en son centre.

Assis en tailleur, j’étais capable de sentir tous mes Chakras, et je les sentais ouverts au maximum, et pouvait voir toutes les sensations qui pénétraient en eux. Pure joie et calme…

Je voyais les ondes de la vie de partout autour de moi, en violet. De l’énergie pure et belle qui remontait des racines des arbres jusqu’à se concentrer dans les fruits, qui partait des cœurs des gens et traversait tout leurs corps. Je sentais la nature être bienveillante avec nous, et j’avais envie de le lui rendre…

J’étais capable de télépathie avec un ami. On commençait des phrases, et on entendait la suite dans la tête de l’autre (Chelou je sais. J’essaie de ne pas trop me poser de questions sinon je risque fort de finir à l’ HP).

Je voyais des trous dans l’air au fond desquels je sentais des présences parfois bonnes, parfois mauvaises. Certaines étaient mystiques. Je sentais leur puissance, largement au dessus des humains. J’ai ressenti beaucoup d’humilité sur le coup.

Je sentais le temps se distordre. Ralentir, accélérer, reculer, etc.

À midi, je suis allé à la rivière en bas du site. Il m’était TOTALEMENT impossible de dire où s’arrêtait l’eau et où commençait la terre. Pour moi la falaise entière (une trentaine de mètres) était recouverte d’eau et reflétait le ciel au dessus. Les cailloux dessinaient des visages, des points noirs circulaient de partout, c’était somptueux.


J’ai été incapable de parler entre minuit et 14h. Chaque fois que je commençais une phrase, le début était cohérent puis après mes pensées se tordaient et ça finissait en général en «Putain de bordel de merde j’peux pas arrêter de me tordre le cerveau pour pouvoir dire que j’ai envie de partir dans les souterrains de la Lune ?» ou autres absurdités illogiques sauf pour moi.

On m’a dit par la suite qu’apparemment j’avais disjoncté vers 4h du matin. Il semblerait que j’ai commencé à creuser un trou dans le sol pour enterrer de l’air… Je ne m’en souviens pas mais mon pote m’a dit qu’il avait pu me débloquer assez rapidement. Merci à lui, sinon aujourd’hui je serais en Nouvelle-Zélande je crois.

Quant à la constatation de la limite maximum, je confirme. D’habitude la montée se finit de manière douce. Là ça a été très sec. J’ai senti que mon cerveau ne pouvait pas «travailler plus» et que du coup ça serait plus long. La redescente a duré très longtemps et a été extrêmement agréable (mes dernières hallucinations se sont arrêtées lundi soir, et mon raisonnement n’est toujours pas revenu à la normale)… Jamais je ne m’étais senti aussi serein et confiant en l’avenir.

Suite à ce trip, je me suis rendu compte que je me limiterais dorénavant aux psychotropes, sauf exceptions rares. C’est tellement plus agréable que la MDMA par exemple… Surtout au niveau de la redescente. J’ai vécu là une expérience hors du commun qui m’a changé en profondeur… J’ai plus de respect pour la nature qu’avant, j’ai ressenti la foi des gens qui croient au mouvement des free party, et j’ai encore plus envie qu’avant de continuer à faire partie de cette culture… Je trouve ça absolument magnifique que des gens prennent le risque d’aller en taule pour donner du plaisir aux gens, gratuitement ou pour une somme modique…

Encore une fois, le LSD m’a servi de psychothérapie. Merci Hoffman, merci le seigle, merci sacro-saintes basses, and KEEP TRIPING (SAFELY) MOTHA FUCKA’S !

COMMENTAIRE

Comme Drymeen le rappelle en début de report, cette expérience reste exceptionnelle et n'est pas à envisager. Elle reste néanmoins intéressante. Le sujet est d'abord plutôt bien expérimenté, se sent bien dans sa tête et choisit de faire l'expérience dans un environnement qu'il apprécie particulièrement même s'il peut être « trop plein » de stimulations qui peuvent parfois être angoissantes ou délicates à gérer.

Ce report permet aussi d'envisager tous les phénomènes que l'on peut rencontrer au cours d'un voyage : communion avec la nature, avec l'univers, impression d' hyper-clarté, ressenti cosmique, télépathie, irréalité de la vie en société...

Tous peuvent être psychologiquement très perturbants pour quelqu'un ayant quelque fragilité psychologique. Néanmoins, nombreux sont aussi ceux qui ont pu pleinement « digérer » le voyage et en tirer des bénéfices comme l'explique très bien Drymeen dans son cas.

Il retranscrit enfin assez bien ce qu'il a vécu et malgré son expérience, on sent aussi qu'il n'est pas totalement maître et que sa vision et sa sensibilité étant très perturbées la moindre embûche dans le paysage aurait pu devenir un réel danger pour lui. D'ailleurs, le passage où il se met à creuser le montre bien et rappelle aussi l'importance d'être entouré de personnes de confiance et expérimentés pour limiter les risques...
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
  Répondre
#78
Ah tiens j'avais pas du tout vue ce sujet, c'est interessant comme projet !

D'ailleurs si y'a besoin d'un TR d'od au canabis par voie orale:
http://www.psychonaut.com/thc/40497-%5Bt...-trop.html
  Répondre
#79
Les liens sont invalides... Dommage..
Pas possible de ré-uploader ce fameux recueil ? ça m'intéresse pas mal.
  Répondre
#80
Faut que je le récupère sur mon PC portable et que j'en profite pour rajouter des choses. Puis je le remets en ligne.
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
  Répondre
#81
Okay ! Smile
  Répondre
#82
Pas encore eu le temps, je garde ça en tête.
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
  Répondre
#83
Bon je suis deg je ne retrouve pas le fichier odt du recueil. J'ai le PDF par contre donc je ferai du copier/coller. Y'a encore du boulot.

En attendant :
Télécharger Psychonautes.pdf
Mes trips reports : The Death of Utopia, The Begining of the Dream

Le lâcher prise, c'est accepter de redevenir un enfant.
----------------------------
Ce qui importe avec l’expérience psychédélique, ou plus généralement spirituelle, ce n’est pas la vérité que l’on croit toucher du doigt, mais bien le chemin qu’elle nous fait parcourir sur notre rapport au soi, aux autres et à la vie.
  Répondre
#84
Super projet !
Mais qu'en est il des illustrations? Il n'y a finalement pas eu de suite à cette idée?
J'ai fait tourné le pdf à plusieurs personnes, proches ou non du monde des psychés.
Ça a été très intéressant car ceux qui avaient de grands a priori sur ce monde et sur les "drogués" >.< , on accepté de s'ouvrir un peu, et de remettre en question leur jugement des choses.
Merci pour ce recueil et pour tout le travail qui a été fourni.
  Répondre
#85
Est-ce que quelqu'un peut re-uploder le pdf ? Tous les liens sont HS.
Accepter de se perdre pour se retrouver.
  Répondre
#86
Mince, je découvre ce topic que maintenant ... l'est où le PDF ? :-) (ce forum est une mine de bons topics égarés, j'aime)
Celui qui se fait bête se débarrasse de la douleur d'être un homme.
  Répondre
#87
Sludge a écrit :Bon je suis deg je ne retrouve pas le fichier odt du recueil. J'ai le PDF par contre donc je ferai du copier/coller. Y'a encore du boulot.

En attendant :
Télécharger Psychonautes.pdf

Juste là le PDF !!
  Répondre
#88
Marche pô ! :|

EDIT : ah en fait c'est juste terafiles qui est down en ce moment.
Accepter de se perdre pour se retrouver.
  Répondre
#89
Ah merde. Je vais essayer de le ré-uploader.

Edit : Et voilà ! Il est dispo ici : http://www.fichier-pdf.fr/2012/08/12/psychonautes/
  Répondre
#90
Yes, merci Hatsu ! ;-)
Accepter de se perdre pour se retrouver.
  Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Sommaire des trip reports Sludge 34 27,600 13/12/2017 15:45
Dernier message: snap2
  Rédiger des Trip Reports Styloplume 18 5,966 11/05/2017 14:55
Dernier message: MadX

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)